Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Contre la peine de mort industrielle

Contre la peine de mort industrielle

Défendre la vie

dimanche 23 juin 2013, par Le CA du Réseau Zéro Nucléaire, Roger NYMO

Notre ami Philippe Billard alias « La Mouche » attire notre attention sur deux rendez-vous de très grandes importances.

Que toutes les personnes qui peuvent être présentes ces jours là se mobilisent pour remplir du cri muet de la solidarité non violente les salles d’audience.



Le 23 juin 2013

Bonjour à toutes et tous,

En pièces jointes, ma convocation en audience de conciliation aux prud’hommes de Le Havre, 16, rue du colonel Fabien à 09 heures 15 le lundi 08 juillet 2013.

Mes demandes : préjudice d’anxiété et bouleversement dans les conditions d’existence.

Je compte sur votre présence et faire circuler l’info.

par avance, merci.

à plus.

Philippe Billard alias « la mouche »


PDF - 1.4 Mo
Audience de conciliation aux prud’hommes lundi 8 juillet 2013


Voici le communiqué de presse du 23 juin 2013 de l’association Santé Sous-traitance Nucléaire Chimie :

Communiqué de presse association SANTE/SOUS-TRAITANCE

Le mardi 02 juillet 2013 se tiendra à 9 heures une audience publique au Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale d’ORLÉANS pour statuer sur l’éventuelle reconnaissance de la faute inexcusable de la société EDF dans le dossier de Monsieur Jean-François CLOIX, décédé le 25 avril 2009.

Celui-ci a travaillé de mai 1979 à avril 2009 pour la société EDF. Monsieur Jean-François CLOIX, d’une part et plus généralement les salariés intervenants en centrales nucléaires d’autre part, sont, dans le cadre de l’exécution de leurs fonctions exposés à des rayonnements ionisants à des doses pour lesquelles, on ne peut actuellement affirmer qu’elles ne soient pas nocives.

Monsieur Jean-François CLOIX a subi des contaminations internes, appelées irradiations internes ainsi que des irradiations externes.

Il a été reconnu en maladie professionnelle, tableau 6 (rayonnements ionisants) le 02 février 2010 suite aux expositions subies en centrales nucléaires EDF.

La reconnaissance de Maladie Professionnelle a été effectuée pour le compte de son mari par Madame Laure AMIOT le 12 juillet 2009.

Monsieur Jean-François CLOIX est décédé d’un CARCINOME PRIMITIF D’ORIGINE PULMONAIRE.

L’audience aura lieu :

Salle d’audience n°4

Palais de justice

44, rue de la Brotonnerie

45000 ORLÉANS

L’association santé/sous-traitance vous demande de venir nombreuses et nombreux ce jour pour venir soutenir Madame Laure AMIOT et ses enfants.

Ce dossier est le premier du genre et nous y attachons une importance plus que particulière.

Les doses admissibles, hier 50 millisieverts/an, aujourd’hui 20 millisieverts/an apportent leur lot de malade, souffrance chaque jour qui passe.

L’association santé/sous-traitance exhorte les salariés, veuves, veufs, enfants à se mobiliser pour effectuer toutes les démarches nécessaires aux reconnaissances des Maladies Professionnelles et agir en justice pour faire reconnaitre la faute inexcusable de l’employeur exposant ses salariés aux rayonnements ionisants qui nous le rappelons sont des cancérogènes puissants.

L’association aide à la constitution des dossiers.

Pour cela, nous sommes joignable au :

5-6, rue Henri DUNANT

76400 FECAMP

et au 06 14 79 44 66

Contacts et informations concernat le dossier de Monsieur Jean-François CLOIX :

Madame Laure AMIOT : 06 82 75 57 46

Monsieur Philippe BILLARD (Association Santé Sous-traitance) : 06 14 79 44 66


Hier pour raison de santé Madame Aline Pauchard, présidente du Réseau Zéro Nucléaire (RZN) n’a pas pu participer à notre deuxième rassemblement :

« Une seule tribu pour sauver notre mère la Terre ! »








Une seule tribu pour sauver notre mère la Terre !

Parce que nous ne voulons pas devenir les derniers peuples, nous soutenons tous les peuples premiers contre les projets mortifères qui souillent la Terre et compromettent l’avenir de tous les vivants.

Parce que notre but est le respect de toutes vies, nos moyens sont non violents et visent à la prise de conscience par tous les individus de leur pouvoir naturel de décision.

Au groupe mortifère AREVA nous sommes venus dire :

TOUCHE PAS A MA MÈRE !

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : Santé sous-traitance Nucléaire-Chimie

Répondre à cet article