Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Madame « H »

Madame « H »

État d’urgence et crime pensée !

mardi 8 mars 2016, par Roger NYMO

« ... Ne t’étonne pas de voir l’homme de mérite

dans la pauvreté, lors même que le vaurien

se pavane en son royaume

tel un cheval de race ... »

Les Mille et une Nuits. - Traduction René R. Khawam

I.S.B.N. 2-85940-071-0

Le criminel état d’urgence permet à l’actuel roi élu, dans le cadre du système de non choix électoral français de la cinquième République (pas de vote des résidents, ni reconnaissance réelle du vote blanc), de décorer un sanguinaire dirigeant féodal, en vertu du principe mercantile de tous les marchands de mort :

Le client est roi !



Dans le cadre de nos « Mille et un jeudis pour sauver la tête de Ali Mohammed Al-Nimr », nous continuerons, avec persévérance et de manière non violente, à exiger la libération inconditionnelle de monsieur Ali Mohammed Al-Nimr.

Monsieur François Hollande, si le criminel que vous avez décoré de la légion d’honneur décide d’exécuter monsieur Ali Mohammed Al-Nimr, alors je ne bougerai pas lorsque vous serez aux mains des violents !


JPEG - 174.8 ko
Cliquez sur l’image pour accéder à la page de l’évènement.

Madame « H » est une amie, c’est aussi une généreuse militante non violente sensible à toutes les causes autochtones, et aux injustices qui sont générées par le non respect des droits de la Terre, et des droits de tout ses enfants.

Après l’internement psychiatrique de notre ami Eric Pététin, voici une autre victime de la criminalisation de l’opposition aux injustes politiques intergouvernementales.



Mon amie, Madame « H » est priée de se présenter, le lundi 14 mars 2016, au commissariat central du troisième arrondissement de Paris, 4 bis - 6, rue aux ours 75003 Paris, à 14h00 pour des faits de provocation à la haine en raison de l’origine par écrit.



Accompagnons la en nombre, de manière non violente et silencieuse, par solidarité envers elle, et envers toutes les personnes qui souffrent de la violence armée institutionnelle contre un peuple.


Cette violence armée, au Honduras, à coûté la vie à la militante Berta Caceres qui a été assassinée le jeudi 3 mars 2016.



Aujourd’hui, j’ai reçu ce courriel, d’une personne qui veut certainement mon bien :

« ... désolée, mais à bien y réfléchir, même si je suis d’accord avec vous sur certains points, le fait de porter un tee-shirt de boycott sur les produits d’Israël ne fera qu’envenimer les conflits. Je te suis sur le nucléaire, mais pas sur cette histoire. J’ai du désactiver ta publication sur la page de la radio. Que tu défendes cette femme te regarde, sois prudent ... »

Quel danger me menace, qui m’obligerait à faire preuve de prudence ?

Des terroristes en liberté ?

Ne cédons jamais aux criminelles provocations terroristes des violents de ce monde, et surtout ne lâchons jamais rien !


JPEG - 208.2 ko
Cliquez sur l’image pour accéder à la page de l’évènement.

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.



P.S. : La censure et la domination dominent encore notre monde militant ! Notre amie Madame « H » n’a pas eu droit de prendre la parole lors de la « Manifestation (parisienne) contre l’état d’urgence et la déchéance de nationalité, partout en France ! ». notre rendez-vous du lundi 14 mars 2016 (demain) est à la « Fontaine des Innocents » à partir de 12h30, notre rassemblement solidaire est familial, non violent, et silencieux. A la demande de Madame « H », aucune banderoles ne seront permises, seuls les tee-shirt « BDS » seront admis !

Voir en ligne : BOYCOTT - DÉSINVESTISSEMENT - SANCTIONS

1 Message

Répondre à cet article