Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Mortel Mai ?

Mortel Mai ?

Otages des violents !

mardi 31 mai 2016, par Roger NYMO

Fin mai 2016, le peuple est meurtri, le ciel pleure en continu …


JPEG - 366.7 ko
Cliquez sur ce torchon pour avoir plus d’infos.

Qui croit encore que le MEDEF est représentatif du patronat français ?


JPEG - 243 ko
Du pain et des jeux ?

Qui peut prétendre que la CGT représente l’actuel mouvement social ?


JPEG - 548.7 ko
Mon ami Philippe D. blessé par un morceau de grenade policière - 26 mai 2016

Qui espère encore être informé de manière impartiale par les médias de masse ?


JPEG - 98 ko
Criminel cirque belliciste !

Pourquoi monsieur Bernard Cazeneuve n’est-il pas encore inculpé, pour mise en danger de la vie d’autrui, et non assistance à personne en danger ?


JPEG - 86 ko
Romain D. atteint à la tempe par une grenade le 26 mai 2016 - crédit photographique Julien Muguet

De la date du 26 octobre 2014, jour de l’assassinat de monsieur Rémi Fraisse, à la date du 26 mai 2016, jour de la mutilation infligée à Romain D, dans quel scénario de terrorisme social le peuple français est-il désormais piégé ?

… Mediapart a publié deux nouvelles vidéos (accès abonnés) capturant le moment où des policiers ont lancé une grenade de dés-encerclement dans la foule, le 26 mai à Paris, blessant grièvement Romain D. à la tête. La première prouve que « les policiers qui sont intervenus cours de Vincennes [...] ont utilisé cette grenade sans être confrontés à aucun danger imminent, au milieu d’une foule composée pour beaucoup de curieux et de journalistes ». La deuxième montre des policiers lancer « deux grenades lacrymogènes en direction de la foule, l’une d’elle [atterrissant] à un mètre à peine du blessé » …

… hospitalisé à la Pitié-Salpêtrière ce week-end, dans un état jugé préoccupant, le jeune homme souffrait d’un œdème cérébral et se trouvait sous sédation profonde. Selon le site Taranis News, qui suit de près le mouvement social, « les médecins s’attendent à ce qu’il souffre d’importantes séquelles neurologiques quand il sera sorti du coma » …

(Source : http://www.liberation.fr/france/201...)


JPEG - 80.7 ko
Impact au sol d’une grenade de dés-encerclement - crédit photographique Philippe Dupré - 26 mai 2016

... Grièvement atteint, il souffre d’un enfoncement de la boîte crânienne. Opéré en urgence pour permettre à l’hématome qui s’est formé au niveau du lobe temporal de se résorber, il pourrait souffrir de sérieuses séquelles. « Les médecins parlent de risques très sérieux d’aphasie (trouble de la compréhension et de l’expression), poursuit la même source. Il faut attendre encore trois jours pour voir comment son état de santé évolue. Il a déjà subi une lourde opération et trois scanners. » ...

(Source : http://www.leparisien.fr/faits-dive...)

Est-ce terroriste que d’exiger aujourd’hui les démissions immédiates de messieurs Bernard Cazeneuve et Michel Cadot ?

Celles et ceux qui comptent équilibrer la balance commerciale du pays troisième marchand d’armes de la planète, veulent-ils nous faire croire que le plateau France sera moins sanglant que celui de ses sanguinaires et autocratiques clients ?

Sont-ce ces mêmes courageux criminels politiques qui feront condamner pour apologie du terrorisme monsieur Jean-Marc Rouillan ?

Qui pourra croire que la France sera plus juste et plus sûre si l’on embastille, fin juin 2016, monsieur Eric Pététin ?



Vous pouvez apporter votre participation financière, solidaire, et citoyenne, au militant non violent Eric Pététin en effectuant directement un virement sur son CCP :

La Banque Postale

33900 Bordeaux cedex 9

IBAN : FR29 2004 10100117 2858 8U02 231

BIC : PSSTFRPPBOR

COMPTE n° 17 285 88 U 022

Ou lui transmettre un chèque :

A l’attention de Monsieur Eric Pététin

chez Madame Domingo

2, avenue Jeanne d’Albret

64110 jurançon.

Pour le moment, il lui manque encore 1200 euros pour ne pas avoir à subir l’injuste contrainte par corps du système, à partir du premier juillet 2016.

Par avance merci à toutes et tous !


JPEG - 204.6 ko
Cliquez pour nous rejondre tous les jeudis !

Nous devons persévérer dans la non violence active, qui est la seule voie viable et durable, qui puisse nous faire quitter définitivement le mortifère système actuel de pillage-gaspillage généralisé.

Ni pesticides, ni génocides !


JPEG - 343.7 ko
Rejoignez la Marche Verte du 9 juin 2016, pour un monde sans pesticides !

Le temps de tous les voleurs ...


JPEG - 185.3 ko

... et de tous les tueurs est compté !


JPEG - 215 ko
Venez lutter de manière non violente et active contre le terrorisme international !

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.


P.S. : Alerte urgente que vient de me transmettre madame Annie Thébaud-Mony de l’association Henri Pézerat Santé Travail Environnement :

Le MEDEF et le gouvernement nous mettent sciemment en danger !

Bonjour à tous,

En tant que membre du CSPRT (Conseil Supérieur de la Prévention des Risques Technologiques), je tiens à vous alerter solennellement au nom de la CGT du risque d’accident majeur grave sur la plate-forme d’ExxonMobil du site de ND de Gravenchon, la plate-forme Total de Gonfreville, sur le port pétrolier du Havre (la CIM), ainsi que sur d’ autres sites :

La CGT a constaté le non-respect de la réglementation du travail et de la réglementation qui concerne les installations classées pour outrepasser le droit de grève et tenter de produire dans des conditions périlleuses.

Par exemple :

  • Les seuils maximaux de durée du travail ne sont pas respectés, jusqu’à 72 heures d’ affilée nuit et jour à la CIM pour certains non-grévistes.
  • Du personnel posté a effectués des quarts de 12h pour assurer les productions.
  • Du personnel en repos a été rappelé au travail pour assurer la production, violant ainsi les accords sur le travail posté.
  • Du personnel non gréviste est placé sur des postes de conduite d’ installations sensibles où ils n’ont ni la formation, ni l’ habilitation.
  • Les effectifs nécessaires listés dans les autorisations d’ exploiter en lien avec les notices d’ hygiène et de sécurité sont ignorées.
  • Les CHSCT ne sont pas consulté.

Il est d’usage constant que, pour assurer la sécurité de leur outil de travail, les grévistes acceptent de remplir des taches de sécurité, à l’exclusion de celles de production. Nous ne sommes plus dans ce cas de figure, avec la volonté de faire fonctionner des unités sans le personnel nécessaire. Des pressions sont faites sur les travailleurs pour faire fonctionner des installations de façon irresponsable, ce qui est d’autant plus inacceptable qu’elles proviennent du gouvernement et des directions générales des groupes concernés.

Faut-il rappeler AZF avec du personnel non formé ou Tchernobyl avec des conditions matérielles non réunies ?

La CNAMTS (caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés) et les CARSAT (caisse d’assurance retraite et de la santé au travail), de par leur rôle de prévention et de contrôle, ont une part de responsabilité à tenir. De même pour le COCT (conseil d’orientation des conditions de travail) et le CSPRT (conseil supérieur de la prévention des risques technologiques) , c’est le motif de cette alerte.

Cordialement

Pour la CGT Pascal SERVAIN

Membre du CSPRT Membre du CCS de Port Jerome Président de la CFC de la Fédération Nationale des Industries Chimiques CGT Secrétaire CHSCT LPP ExxonMobil Chemical France Pascal.servain@orange.fr

Répondre à cet article