Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > LUX PERPETUA

LUX PERPETUA

Un film de Pierre Merejkowsky

mercredi 4 janvier 2017, par Pierre Merejkowsky

Une table octogonale précédera la projection du film, à 20h00, le jeudi 19 janvier 2017, au cinéma La Clef, à Paris.



LE CINÉMA EST UN PRODUIT DE PREMIÈRE NÉCESSITÉ

(Lux perpetua)

Lux perpetua est un commentaire du film l’Abbé Pierre (n’est pas un homme respectable).

Lux perpetua est dérive du site /mouvement osezlesocialique.

Lux perpetua est intersection du passé, actes actuels, perspectives.

Le scénario lux perpetua est déclencheur d’énergie reliant l’aléatoire au projet cinématographique.

Le passant, le chien, le bus, la gare du Nord, les rencontres de hasard, sont auteurs, acteurs, réalisateurs de lux perpetua.

Il n’y a pas de contrat régissant les droits de l’auteur et du producteur Pier Emanuel Petit de lux perpetua.

Le contrat enferme l’Idée dans le périmètre de l’argent qui en identifiant un propriétaire enferme à son tour l’idée dans sa momification.

Lux perpetua dans son processus de tournage et dans son système de projection est un mouvement collectif.

Un mouvement collectif qui se construit autour des « réalités » « désirs » des « auteurs » « techniciens » « comédiens » « producteurs ».

Lux perpetua ne répond pas aux désirs de satisfaction/jouissance du « spectateur ».

Lux perpetua ne présente pas un réel qui par la magie de la fiction permet aux spectateurs de s’identifier à des héros clairement définis qui ont pour objet de lui faire oublier le temps de la projection sa solitude, son ennui, son angoisse. Existentielle ou non.

Je pense, donc je travaille.

Pierre Merejkowsky

La table ronde précédant cette projection sera une table octogonale.

La table en ronde c’est les Chevaliers Totalitaires et c’est l’ONU avec Membres des Jury Permanents derrière leurs barrières de sécurité.

Participants de la table octogonale :

Raphael Bassan, critique cinéma expérimental.

Roger Nymo, artiste politique, fondateur du site sanurezo.org

Adèle Clément, militante mouvement Nuit Debout.

Pierre Merejkowsky, arktiviste.


JPEG - 386.7 ko
Requiem æternam dona eis, Domine, et lux perpetua luceat eis.

Lux perpetua, un film de Pierre Merejkowsky (54’).

Projection le jeudi 19 Janvier 2017, à 20 heures, dans le cadre du cycle cinéma essayiste proposé par Raphael Bassan.

Cinéma la Clef

5, rue de la Clef, Paris.

Métro Censier-Daubenton

Entrée : 4 €

Voir en ligne : l’envolée de l’abbé pierre

Répondre à cet article