Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Mensonges Globaux Mesures Locales

Mensonges Globaux Mesures Locales

Les drapeaux sont les linceuls des peuples !

dimanche 26 février 2017, par Roger NYMO

« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde ».

Paul Valéry (1871-1945)



Un Boeing WC-135, de l’US Air Force, procède à des collectes de poussières atmosphériques au dessus de l’Europe, les médias de masse du pays le plus nucléarisé au monde par tête d’habitant se montrent, comme à leurs criminelles habitudes, d’une totale discrétion par rapport aux raisons réelles de ces survols, et surtout sur la teneur des données collectées.

Depuis janvier 2017, des taux anormaux d’iode 131 anthropiques européens n’ont toujours pas révélé leurs origines géographiques. Pour le journal Le Monde, c’est la faute au climat (électoral ?) !

Doit-on de nouveau suspecter l’unique centrale nucléaire Slovène, et ses rejets mortifères inopinés ?



Un nouveau RADEX, le RADEX RD 1212, sort à point nommé, il dispose d’intéressantes caractéristiques techniques :

1) Plage de mesures plus étendue, avec possibilité de mesures nettes.

2) Enregistrement des mesures par cycles paramétrables.

3) Export des mesures sur ordinateur par câble USB.

En effet, si nous attendons des États ou des organismes intergouvernementaux une information impartiale et en temps réel sur la vitale qualité de notre biotope, c’est que nous croyons encore que des échéances électorales, sans reconnaissance réelle du vote blanc, sont démocratiques !


JPEG - 5.5 Mo
Plus d’infos en cliquant sur l’image.

Souvenons-nous de « la pétition disparue » de la CRIIRAD, au sujet des mesures effectuées, avec de l’argent public de l’Union Européenne, des retombées de la catastrophe perpétuelle nucléaire de Fukushima, en mars 2011 !

Ce sont ces appareils RADEX (qui ne sont pas des appareils professionnels de mesure) qui ont tout de même permis, comme le rappelle la CRIIRAD dans son « Trait d’Union » de février 2017, de dénoncer le scandale sanitaire et social des mines d’Arlit au Niger, et de mettre en évidence les pollutions résiduelles durables laissées par le CEA au fort de Vaujours.

Citoyen-ne, si tu en as les moyens, équipe toi pour mesurer l’invisible mal nucléaire !



Notre ami Eric Petetin, alias Pétof, alias l’Indien a écopé de 60 heures de TIG (Travaux d’Intérêt Général), lors de son procès en appel du vendredi 24 février 2017, à Dijon, il est vrai que ce délinquant multirécidiviste n’est pas un ancien premier ministre, ni un ancien ministre de l’intérieur, ni un ancien ministre des finances, pas même un actuel directeur du Fond Monétaire International !

Le militant nationaliste panafricain Mwazulu Diyabanza comparaissait devant le tribunal de Créteil, le même jour qu’Eric à Dijon, pour ses dénonciations du « nazisme monétaire » de la France vis à vis de nombreux pays d’Afrique.

Il a été condamné à l’expulsion du territoire national français, sa mise en cause de la criminelle arme financière du FCFA (Franc des Colonies Françaises d’Afrique à sa création en 1945, et depuis 1958, Franc des Communautés Françaises d’Afrique) est intolérable pour tous les héritiers politiques nationaux de l’Empire Colonial Français.

Cette dénonciation ne peut faire partie d’aucun programme partisan et électoral français, en effet, comment, dans les nouvelles conditions économiques que cela créerait, nos « élu-e-s » seraient-ils-elles aussi grassement rétribué-e-s par les institutions gouvernementales et intergouvernementales ?

Que deviendrait la prétendue indépendance énergétique de la France voire de l’Union Européenne ?


JPEG - 4.3 Mo
Cliquez sur cette image pour lutter contre le colonialisme !

L’empire français est une dictature raciste de droit colonial, ce criminel empire colonial français cherche en permanence à occulter sa puanteur prévaricatrice !

Celles et ceux qui respectent la nature, persévèrent courageusement, qu’ils soient perché-e-s dans les arbres du parc Rambot à Aix-en-Provence, ou expulsé-e-s de leurs terres à Standing Rock par les nervis du système colonialiste américain qui travaillent pour le BIA (Bureau des Affaires Indiennes).

Restons uni-e-s dans la non violence active, et ne prenons pas d’authentiques vessies médiatiques pour de vitales lanternes citoyennes !

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires

Voir en ligne : Radio Anarchiste Diffusée A République - L’émision de radio active

Répondre à cet article