Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Feuilleton antinucléaire > Impasse du SEPT MAI

Impasse du SEPT MAI

Produire - Consommer - Voter

dimanche 30 avril 2017, par Roger NYMO

Préférer un franchisé du patronat à une souche pourrie nationaliste, c’est vouloir guérir du cancer constitutionnel partisan de la cinquième République française en faisant une cure à Vichy ?



Distraire n’a strictement rien d’anodin, qui parmi nous se souvient du « Jardin de Mickey », production Walt Disney de 1935 ?

Qui se souvient du congrès de Nuremberg 1935 ?

C’est au cours de ce congrès annuel 1935 du parti national socialiste, sous-titré congrès de « la Liberté », que sera rétabli en Allemagne le service militaire obligatoire et que seront proclamées les premières mesures antisémites ou lois de Nuremberg !

Combien d’enfants auraient vu entre 1935 et 1945 « Le Jardin de Mickey » et auraient néanmoins péri dans les camps de la mort nazis, gazés comme de la vermine ?

Il est essentiel de ne pas se laisser divertir par les discours sournois de comptoir des professionnels de la politique pour pouvoir se poser la vitale question ci-dessus !


JPEG - 576.3 ko
Photographie aérienne du camp d’Auschwitz-Birkenau prise le 23 août 1944.

Il y a pire que les abominables et minables révisionnistes et celles et ceux qui les jugent courageux de propager leurs criminels mensonges :

La complicité discrète de tous les oligarques !

Les élèves en écoles de commerce et les chefs de rayons sauront reconnaitre toutes les techniques éprouvées et efficaces de désorientation cognitive et de rythmes imposés qui téléguident les achats des consommateurs, techniques initiées par les premières recherches en éthologie et malheureusement appliquées aux votes des citoyens (consom’acteurs), avec compression de personnel au niveau des intermédiaires politico-médiatiques.


En Marche bande de fainéants !


Ceux qui sciemment nous ont entraîné, de manière insoumise et intéressée, vers l’impasse mercantile des déchéances pestilentielles 2017, sont affairés à achever leurs ultimes préparatifs de la légale arnaque électorale législative à venir, plutôt que de contester le caractère ignominieux et antidémocratique de semblables procédés entrepreneuriaux, qui, depuis plus d’une décennie, substituent sournoisement aux gouvernements par délégation de pouvoir des gouvernances par cooptation.

Nos voix ne sont plus que les saints Graal qui permettent l’accès à la miraculeuse manne du financement public de toutes les entreprises politiques partisanes et autres mouvements à plumer le peuple en marche, opportunément, seuls des capitaux privés peuvent amorcer cette ignoble pompe à finances publiques !

Les produits « intérêt général » sont en haut des gondoles électorales, au fond par rapport à l’allée centrale médiatique :

Il est bon mon Macron !

Elle en vaut la peine ma Le Pen !

Aujourd’hui l’enfant d’IG-Farben rachète un père de la bombe atomique !

Dans ces conditions, faut-il attendre, en France, l’après législatives pour manifester en masse notre refus de la mortelle agrochimie et surtout notre exigence vitale de l’enseignement obligatoire de la permaculture et de la mise à disposition de jardins vivriers à toutes les familles ?

Quel choix y a-t’il entre une affiliée idéologique au nazisme et un franchisé made in Vichy ?

Pour garder la santé doit-on choisir entre la peste et le choléra ? Un poison politique républicain doit-il être obligatoirement prescrit comme un souverain remède constitutionnel au fascisme à la française ?


JPEG - 860.6 ko
Cliquez pour nous rejoindre !

Les deux non-choix pestilentiels sont tous les deux pronucléaires, cela suffit-il à expliquer la grande discrétion médiatique au sujet du trente et unième anniversaire de la catastrophe nucléaire perpétuelle de Tchernobyl, le 26 avril dernier ?

Quid du couvercle du réacteur EPR de Flamanville, du laser Mégajoule de Bordeaux, du surgénérateur Astrid, des nuisibles et polluantes Bluecar du copain Bolloré ?

In fine, Marine et Emmanuel ont exactement le même programme :

PRODUIRE - CONSOMMER - VOTER

Il n’y a que sur le dernier point qu’ils manifestent un léger désaccord, celui du vote :

Pour le candidat Macron l’article 49-3 est démocratique, tandis que pour la candidate Le Pen la solution finale du parti unique serait une tentation démocratique de stabilité politique après 2017.

Sinon l’apartheid qu’ils proposent de rendre légal est soit racial, soit économique, voire les deux :

Dans les deux cas de figure, la croissance est malheureusement assurée, au niveau des bavures des forces de l’ordre !

Les petites mains qui ont participé activement à faire élire, en 2012, l’adversaire du monde de la finance, sont celles et ceux qui aujourd’hui veulent que vous apportiez vos suffrages au champion du monde de la finance, sous peine d’être qualifié de complice de la candidate du Front National !

2017 Macron, 2022 Le Pen ?

Ne jamais apporter sa voix au Front National est une condition nécessaire mais totalement insuffisante pour lutter efficacement contre la peste brune.

N’oublions jamais qui a financé l’accession démocratique et électorale du parti nazi en Allemagne :



N’oublions pas non plus que la fange antisémite dénonce les ordures nazis, sans contester l’extermination planifiée des juifs, lorsque cela lui permet de propager ses ignobles mensonges au sujet d’une malfaisante finance qui serait exclusivement juive, dans le cas contraire elle conteste criminellement la réalité des chambres à gaz.

Je n’ai jamais cessé de lutter, de manière non violente et active, contre tous les violents extrémistes, cette lutte est quotidienne, elle ne sera victorieuse que si elle reste cohérente et courageuse !

Tous les authentiques résistant-e-s qui luttent concrètement contre le nauséabond retour de l’idéologie nazie, de ses sournoises et violentes méthodes, sont des personnes qui « adhérent » au parti de la vie, qui refusent de criminaliser les différences, ces personnes veulent la préservation de la paix civile et le respect des espaces naturels :


JPEG - 114.9 ko
Cliquez sur l’image ci-dessus pour en savoir plus sur les authentiques résistant-e-s !

Ces personnes font parties du plus grand parti politique de France, celui des abstentionnistes, des votes blancs et des « nul-le-s », elles sont le seul et l’unique véritable pouvoir, celui qui consiste à proposer en donnant l’exemple :


JPEG - 182.2 ko
Cliquez sur le Camembert pour accéder aux chiffres !

Ces mêmes personnes qui nous traitent de vieux tarés, de délirants, d’êtres irrationnels, le font uniquement parce que nous refusons de nous rendre complice passif de leur nauséabond et dangereux prosélytisme électoral.

Elles refusent obstinément de reconnaître leurs graves responsabilités politiques passées dans la poursuite actuelles du criminel programme nucléaire français, dans la récente mise en place « démocratique » de la loi travail, dans la signature électorale du chèque en blanc de plusieurs milliards d’euros au MEDEF, sans rien demander en échange !

Ils n’étaient pas à nos côtés lorsque nous luttions localement et victorieusement contre un responsable du Front National.

Je ne les entends pas non plus au sujet des nuisibles projets concernant la butte du Parisis.


JPEG - 83.7 ko
Roger, Hasna et Clo au RAFFUT du DAL (29 avril 2017)

Voter blanc ou s’abstenir rend lâche et sourd ?

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : Loterie Populaire 2017

Répondre à cet article