Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Feuilleton antinucléaire > MACRON M’A TUÉ

MACRON M’A TUÉ

Terres minées = Écologie tuée

mercredi 14 juin 2017, par Roger NYMO

« Nous allons tout faire pour qu’un projet de cette envergure puisse voir le jour en Guyane. »

Emmanuel Macron - 27 août 2015 (https://www.sauvonslaforet.org/peti...)

« Je n’ai jamais pensé que la Guyane était une île. »

Emmanuel Macron - 28 mars 2017 (https://twitter.com/EmmanuelMacron/...)

« La France n’a pas vendu tant que cela à l’Arabie Saoudite. »

Emmanuel Macron - 11 avril 2017 (http://dai.ly/x5hsdil)


JPEG - 433.3 ko
Rejoignez-nous !

Partout les êtres et les territoires auxquels ils appartiennent sont considérés comme des ressources, leurs nuisibles exploitations ne tiennent jamais compte du fait qu’une planète n’est pas infinie et que les espèces qui la peuplent ne sont pas éternelles.

Qui osera parler de l’opportunité écologique, sanitaire et sociale de réaliser un trou de 2,5 kilomètres de long, de 500 mètres de large et de 400 mètres de profondeur, dont les déblais généreront 25 millions de tonnes de boues cyanurées, au cœur de la biodiversité endémique amazonienne, pour de l’or et en utilisant une énergie équivalente à 20% de la consommation annuelle de la Guyane ?


JPEG - 438.8 ko
Cliquez pour en savoir plus sur ce nuisible projet de l’UE

Permettez moi de reproduire ici intégralement ce qu’a écrit à cet important sujet mon ami, le militant écologiste non violent Eric Pététin, sur son profil facebook le lundi 12 juin 2017 :

NON À L’AXE E7 DU XXe SIÈCLE CAPITALISTE !!!

OUI AU « CANFRANC » DU XXIe SIÈCLE ÉCOLOGISTE !!!

Tous les écolos de plus de 35 ans se souviennent de la « bataille du Somport » qui fît rage dans les années 90 au cœur d’une des dernières grandes vallées préservées des Pyrénées, la vallée d’Aspe.

Il s’agissait d’empêcher le percement du tunnel du Somport, maillon central d’un nouvel axe autoroutier voulu par l’Europe des affaires à la fin des années 80 : l’Axe E7 franco-espagnol, Bordeaux / Valence.

Face au démarrage des travaux en 1991, la résistance quotidienne d’une poignée d’activistes, rassemblés dans un lieu alternatif de la vallée, appelé « la Goutte d’Eau » ainsi que la sévère répression judiciaire qui s’en suivit, avaient provoqué un grand mouvement de protestation avec la création de plusieurs dizaines de « Comités Somport » dans toute la France et en Europe.

Dans les années 90 la vallée d’Aspe fût sans doute en France , le lieu symbolique de la résistance absolue aux « GPNI » les Grands Projets Nuisibles et Imposés, visant tous à l’artificialisation marchande du monde : autoroutes, tunnels, aéroports, LGV, centres commerciaux, grands stades, barrages, center-parks...

Chaque année de 1991 à 2000, on pût voir dans cette vallée oubliée des Pyrénées béarnaises, plusieurs rassemblements d’activistes venant de la France entière et de nombreux pays européens qui menaient des actions concrètes de blocage des travaux et de sabotage d’engins, annonçant ainsi les ZAD du XXIe siècle.

Cette lutte constante pendant toute une décennie, porta finalement ses fruits en décourageant peu à peu les aménageurs qui abandonnèrent quasiment leur délirant projet peu après l’ouverture du tunnel en 2003.

Bien sûr la circulation des camions connût un accroissement sensible suite à l’ouverture du tunnel mais la multiplication des accidents de poids-lourds qui en résulta dont 2 qui occasionnèrent de très graves pollutions du gave, incita les transporteurs internationaux à ne plus emprunter cet itinéraire, jugé trop dangereux.

Bloqués dans la vallée d’Aspe par la guérilla incessante des « Aspaches » ainsi que par de très nombreux problèmes techniques ( glissements de terrain, éboulements de rochers, crues du gave ) les aménageurs reportèrent leur ardeur sur la réalisation ultra-rapide de l’autoroute Langon / Pau, terminée en moins de 3 ans pour 150 kilomètres, malgré une belle résistance locale.

Inaugurée en décembre 2010, elle devînt une terrible épée de Damoclès au dessus du Piémont béarnais et de la vallée d’Aspe.

Heureusement le Grenelle de l’environnement de l’ère Sarkozy, annula le projet d’autoroute Pau / Oloron en 2009 et à peu près à la même époque le Conseil Régional d’Aquitaine décida d’entamer la réouverture de la voie ferrée Oloron / Canfranc, inaugurée en 1928 et fermée en 1970 au profit du « Tout Routier ».

La réouverture effective jusqu’à Bedous eût lieu en juillet 2016 avec l’engagement solennel des États Français et Espagnol de ré-ouvrir prochainement toute la ligne avec l’aide de l’union européenne !

On pouvait alors espérer une issue favorable à ce long affrontement entre 2 visions du monde puisque logiquement et à fortiori écologiquement, la réouverture de la voie ferrée équivalait à un abandon heureux de l’Axe E7...

C’était sans compter avec l’obstination maladive et unanime des élus locaux et avec la puissance du lobby routier.

Incapables d’envisager une politique respectueuse de la planète et véritables adorateurs des axes routiers qui désenclavent , ils n’ont eu de cesse de relancer leur « Boulevard du 3e Millénaire », puisque c’est ainsi qu’il fût qualifié par un de ses nombreux zélateurs, lors de la bataille idéologique des années 90, liée au tunnel du Somport.

Le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques multiplia les pressions, avec succès et obtint de l’État et de la Région le financement nécessaire à la reprise des travaux dans les dernières années du quinquennat de Hollande.

Il cibla très habilement sur un maillon stratégique et sensible, la portion Gabarn / Gurmençon rebaptisée pour l’occasion en une plus alléchante « déviation est d’Oloron » afin de mieux faire passer les 77 millions annoncés pour réaliser ces 3,5 kilomètres de route européenne, payés intégralement par la France tout en étant à n’en pas douter sur cette distance, la route la plus chère du monde, à... 20 millions d’euros le kilomètre !!! ( autoroute : 6,2 millions le kilomètre. LGV : 16 millions ).

Maillon stratégique car placé au beau milieu des 2 dernières portions de l’Axe E7 encore inachevées : l’une au nord, non réalisée la Pau / Oloron, l’autre au sud réalisée au tiers seulement, dans la vallée d’Aspe jusqu’au tunnel du Somport. Sa construction pourrait alors relancer complètement le pharaonique Axe E7 à l’heure où il était quasiment abandonné au bénéfice de l’option ferroviaire ( travaux annoncés pour 2021 ).

Maillon sensible car il va traverser une très belle zone naturelle et sauvage, boisée et agricole, dont les terres du lycée agricole d’Oloron, qui seront gravement amputées par cette nouvelle route.

Sensible aussi parce qu’il va leur falloir construire 2 ponts, l’un au dessus du gave d’Ossau, l’autre au dessus du gave d’Aspe, dans des endroits magnifiques et sauvages qui seront perdus à tout jamais.

Pour empêcher ce massacre inutile et nuisible et tuer définitivement l’Axe E7 du XXe siècle capitaliste, nous lançons au bord du gave d’Ossau une nouvelle ZAD dès le 1er jour de l’été et nous invitons les guerriers et les guerrières de la Nature de la Vie et de l’Amour à nous rejoindre sur le terrain pour une âpre et belle bataille qui doit être victorieuse.

(Source : https://www.facebook.com/ayla.petet...)

Comprenons bien le sens de l’appel ci-dessus, il s’agit de résister de manière non violente et active à une violence absolue et destructrice, les guerriers qui vont s’engager dans les batailles annoncées doivent répondre à la définition ci-dessous :

Les guerriers ne sont pas des guerriers au sens commun du terme.

En effet, le guerrier n’est pas quelqu’un qui fait la guerre, parce que personne n’a le droit de prendre la vie de quelqu’un d’autre.

Le guerrier, pour nous, c’est quelqu’un qui se met au service du bien d’autrui.

Sa tâche est de prendre soin des plus anciens, des sans-défense, de ceux qui ne peuvent plus subvenir à leurs besoins, et par-dessus tout, des enfants qui représentent le futur de notre humanité."

Tĥatĥanka Iyotĥanka alias Sitting Bull, né en 1831, assassiné le 15 décembre 1890.

Le tout routier du pillage gaspillage pétrolier et gazier s’accompagne du mortel pillage gaspillage nucléaire :


JPEG - 87.9 ko
Consultation sur les nuisibles projets de l’UE clôturée le 17 juin 2017 !

L’empire militaro-industriel européen impose ses nuisibles impasses écologiques aux territoires et aux peuples, quid de notre décision démocratique et référendaire du 29 mai 2005 ?

Il est de notre devoir d’organiser la vitale résistance non violente active :


JPEG - 273 ko
Rejoignez-nous !

Solidarité avec les résistant-e-s à la criminelle violence institutionnelle du nucléaire imposé !


JPEG - 138.2 ko
Signez la pétition en solidarité avec Nathalie Pradelle !

Solidarité avec les véritables défenseurs des transports écologiques ferroviaires !


JPEG - 573.8 ko
Cliquez pour résister de manière non violente active à l’esclavage moderne légal que permet la loi OACAS !

Solidarité avec tous les exclu-e-s du monde du travail corvéables légalement par des institutions complices du monde de la finance et de l’industrie du divertissement !

Tous les sujets précédents relèvent de la même logique médiatique mortifère, la communication médiatique de masse est là pour masquer l’essentiel des faits par ses paillettes divertissantes.

La bonne diversion du moment une pétition pour une journée par semaine sans électricité d’origine nucléaire !



(Erratum : il s’agit d’une journée sans viande et sans poisson dans les cantines scolaires)


JPEG - 85.5 ko
Cliquez ici pour accéder au profil usurpateur Roger Nymo que facebook France refuse illégalement de clore !

De toute façon grâce à facebook France vous n’avez plus accès aux dangereuses photographies des subversifs albums du véritable profil Roger Nymo désactivé :



Vous n’avez plus accès aux pages évènement hebdomadaires du groupe facebook « Les Jeûneurs Vigilants de Taverny » pour la défense des vies de Messieurs Mohammed al-Nimr et de ses trois autres compagnons d’infortunes saoudiennes qui, depuis octobre 2015, venaient criminellement contredire les récents et pieux mensonges bancaires de l’actuel premier magistrat de la République Marchande française :



Emmanuel Macron : "La France n’a pas vendu tant... par Europe1fr


Doit-on croire qu’un bon terroriste est financé par le régime féodal et confessionnel de l’Arabie Saoudite ou bien par la junte égyptienne , et qu’un mauvais terroriste est financé par le Qatar ?

Ce qui est imposé par la peur est terroriste, les armes thermonucléaires sont intrinsèquement terroristes, il n’y a pas de bon terrorisme !

Vous n’avez plus accès aux pages évènement des jeûnes commémoratifs et d’interpellation annuels de Taverny.

Tous les terroristes sont pour la peine de mort, ils l’appliquent, de manière impitoyable, à toutes celles et ceux qu’ils considèrent comme des ennemis.

On ne peut pas vaincre par la violence celles et ceux qui assoient leurs pouvoir de nuisance sur la violence.

La mort du Che est une défaite pour le Che et pour qui la célèbre comme l’aboutissement d’un authentique chemin de résistance aux violences impérialistes et bureaucratiques.



Après nos victoires électorales sur les déchéances pestilentielles du 23 avril 2017 et du 7 mai 2017, notre divorce en blanc est consommé et assumé ce 11 juin 2017 :


JPEG - 353.9 ko
Les chiffres de notre nouvelle victoire électorale !

C’est le seul moyen démocratique et non violent pour mettre fin à l’impasse mortifère et mercantile de la cinquième République !


PNG - 244.9 ko

Je n’aime pas le logotype et l’étiquette FRONT SOCIAL.

Le graphisme ressemble à l’explosion d’une bombe, il participe, de manière radicalement nuisible, à la criminalisation médiatique et sociale des personnes responsables qui refusent l’impasse du pouvoir délégué.

Je lutte quotidiennement pour la prise de conscience du véritable état d’urgence sanitaire et social dans lequel se trouve le territoire auquel nous appartenons, et mon « nous » n’est en rien spéciste.

Parti du vote blanc, parti animaliste, parti des réalisateurs anarchistes qui votent insoumis, parti de celles et ceux qui militent en rond dans la cave.

Se regrouper derrière des états-majors syndicaux c’est se soumettre à leurs intérêts et non faire respecter nos droits !



Jeudi 15 juin 2017, de 20h30 à 21h30, nous aurons comme invité dans le cadre de notre émission RADAR n°20, en direct de République, notre ami Gerald Lebrun, car l’extractivisme est comme l’esclavage et le nucléaire, un fléau malheureusement contemporain et planétaire !

Monsieur le Ministre de la transition Écologique et Solidaire Nicolas Hulot, exigerez vous l’abandon immédiat et définitif de l’exploitation industrielle de l’or guyanais et conditionnerez vous ce vital abandon immédiat à votre démission instantanément en marche de cet actuel gouvernement de pillage gaspillage institutionnel généralisé ?

Ne pas suivre les bergers élus ne nous donne pas l’assurance d’éviter l’abattoir terroriste promis, mais il nous garantit provisoirement une réelle et joyeuse liberté naturelle de drôle de zèbre anarchiste juif expérimental, antinucléaire et non violent :



Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : IDLE NO MORE Paris Île-de-France

Répondre à cet article