Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Amjad Al-Moaybid

Amjad Al-Moaybid

Terrorisme légal

mercredi 12 juillet 2017, par Roger NYMO

« Car le jugement est sans miséricorde pour qui n’a pas fait miséricorde. La miséricorde triomphe du jugement. »

Jacques 2:13

« Être pour l’abolition universelle et définitive de la peine de mort, c’est simplement être humain. »

Roger Nymo (1960 - 2XXX)

Depuis octobre 2015, tous les jeudis, nous militons pour l’abolition universelle et définitive de la peine de mort et pour les élargissements immédiats de quatre jeunes Saoudiens condamnés injustement à mort par décapitation.


JPEG - 310.3 ko
Rejoignez-nous pour exiger la justice !

Hier, en Arabie Saoudite, ils ont décapité l’opposant Amjad Al-Moaybid, aujourd’hui son corps devrait être crucifié et exposé en public jusqu’à pourrissement de ses chairs.

Ce jeune homme, mineur au moment des faits qui lui sont reprochés : « désobéissance au roi » et tentative de « fomenter un soulèvement » dans le royaume sunnite, a été condamné à mort par décapitation, suite à une confession obtenue sous la torture (coups et électrocutions).

Le président du groupe d’amitié France Arabie Saoudite à l’Assemblée Nationale, Monsieur le député Olivier Dassault, œuvre sans relâche pour obtenir le rétablissement de la peine de mort en France, pour celles et ceux que la justice de l’État français désignera comme terroristes, et comme le permet le traité de Lisbonne adopté en 2008, contre l’avis référendaire du peuple français, du 29 mai 2005.



Un efficace moyen terroriste pour juguler toutes velléités d’opposition aux intérêts supérieurs des marchands de mort et de leurs violents nervis ?

Voilà de quoi sont complices intéressés ceux qui nous bercent de l’illusion d’être aux commandes en France et ceux qui marchent à leurs côtés dans l’espoir d’être un jour (2022 ?) calife à la place du calife.



Toutes celles et ceux qui s’entendent pour qualifier médiatiquement la cinquième République de « démocratique », sont des collaborateurs qui confondent sciemment le droit et la justice, qui préfèrent nous divertir avec des cravates non représentatives et des bouderies Versaillaises, plutôt que de nous alerter suite à l’abominable et dangereux non lieu prononcé dans le cadre de la mort tragique du citoyen militant écologiste non violent Rémi Fraisse, tué par un militaire français, avec une grenade offensive, sur la ZAD de Sivens, le 26 octobre 2014.

Ces antinucléaires électoralistes qui se réjouissent des faillites d’AREVA et d’EDF, car elles s’accompagnent des fermetures promises, pour dangereuses obsolescences, de seulement 17 de nos 58 mortifères réacteurs nucléaires nationaux !

Ces pacifistes onusiens qui se réjouissent de l’adoption récente d’un traité d’interdiction des armes nucléaires qui ne sera pourtant ratifié par aucune des 5 nations terroristes thermonucléaires, membres permanentes avec droit de veto du Conseil de Sécurité de l’ONU !

Plus personne ne maîtrise rien, la patate chaude d’une banqueroute programmée vole de plus en plus bas au dessus des têtes de ceux qui ne sont rien que les variables d’ajustement de l’organigramme marchand, nucléaire et impérial de la privatisation imposée de toute l’union européenne !

Suis-je fier de payer ma baguette républicaine avec une pièce à l’effigie d’un roi d’Espagne, successeur putatif désigné par le Caudillo ?


JPEG - 413.6 ko
Plus d’infos sur le Reich de l’UE en cliquant sur son euro.

Doit-on rendre à l’UE ce qui lui appartient ?

Nous ferons les choix de rendre prioritairement hommage aux nombreuses victimes de ceux qui nous entretuent pour accaparer la terre à laquelle nous appartenons toutes et tous.


JPEG - 186.4 ko
Rejoignez-nous !

Ce jeudi 13 juillet 2017, deux jours après l’assassinat du jeune opposant non violent Amjad Al-Moaybid, comme tous les jeudis, depuis octobre 2015, de 19h00 à 20h00, nous serons présent-e-s, place de la République à Paris.

Ni oubli, ni haine !


JPEG - 235.5 ko
Rejoignez-nous !

Du 6 au 9 août, comme tous les ans depuis quinze années, nous jeûnerons à l’eau durant quatre jours, dans la ville de Taverny, lieu symbolique et historique français de la lutte contre les armes nucléaires, pour toutes les victimes des armes intrinsèquement terroristes que sont toutes les armes nucléaires et celles qui contiennent et dispersent des radionucléides.

L’ONU, responsable statutairement de la prolifération obligatoire de la criminelle filière nucléaire, se donne bonne conscience avec un nouveau traité qui sera respecté de la même manière que le TNP :

Le laser Mégajoule a malheureusement de beaux jours devant lui :

Ni oubli, ni haine !


JPEG - 90.4 ko
Rejoignez-nous !

Le 26 octobre prochain nous rendrons un hommage non violent au militant écologiste Rémi Fraisse, qui d’après la justice française serait mort de la faute à pas de chance plutôt que d’une grenade offensive lancée par un militaire aux ordres de la préfecture du Tarn.

Ni oubli, ni haine !

Une persévérante non violence active est le seul chemin vers la victoire définitive sur toutes les violentes mafias privées, confessionnelles et institutionnelles.

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : Mille et un jeudis pour sauver les têtes d’Ali et de ses amis.

Répondre à cet article