Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Activités nucléaires > Armes nucléaires. > SILENCE, on tue !

SILENCE, on tue !

DANGEREUX FACEBOOK ÉMISSAIRES NON VIOLENTS

samedi 5 août 2017, par Roger NYMO

« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.

Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.

Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

Martin Niemöller (1892–1984)

Monsieur Théodore Monod avait cent fois raison lorsqu’il écrivait :

Qui veut la paix, prépare la paix.

Malheureusement, aujourd’hui les minorités politiques, que l’inique constitution française de 1958 promeut électoralement, sont toutes de nuisibles et criminelles chapelles, pour qui les conflits sont synonymes de profits.

Aucune loi n’envisage de mettre fin à ces mortels conflits d’intérêts, en rendant inéligibles toutes les personnes qui tirent profits des ventes d’armes, et celles qui arment les cœurs de l’opinion publique à travers les criminelles politiques éditoriales des médias de masse.

Le président du groupe d’amitié France-Arabie Saoudite à l’Assemblée Nationale, petit-fils de Monsieur Marcel Bloch (déporté juif de la dernière guerre mondiale) fait preuve d’un criminel silence au sujet du nettoyage ethnique qui sévit à Al-Awamiyah (localité de la région de Qatif, dans la province orientale d’ach-Charqiya, en Arabie saoudite).

Avec les autres marchands de mort français, la représentation nationale et les différents gouvernements qui les soutiennent, Messieurs Olivier Dassault (député et président du groupe Socpresse) Emmanuel Macron (chef des armées) sont coresponsables de l’assassinat de Monsieur Amjad Al-Moaybid, le 11 juillet dernier, mais malheureusement aussi de toutes les victimes collatérales, civiles, libyennes, syriennes, irakiennes, égyptiennes, yéménites, tunisiennes...

JPEG - 27.6 ko
Crimepensée ?

... et françaises, des excellentes ventes d’armes nationales.

Leurs profits ne vaudront jamais nos vies !


JPEG - 235.5 ko
Rejoignez-nous !

Cette année 2017, ce sera mon quinzième jeûne de 4 jours à l’eau, à Taverny.

Je me souviens du premier comme si c’était hier.

C’était en 2002, malheureusement, pour des raisons de santé, ce fut le dernier jeûne à Taverny de Madame Solange Fernex. mais grâce à elle, Messieurs Lucien Kiang, Geaorges Krassovsky, Gerald Leprieur et Denis Caillié sont devenus par la suite des amis.

Contrairement aux pacifistes qui aujourd’hui jeûnent à Paris, du 6 au 9 août, dans le cadre d’un jeûne organisé avec ventes de drapeaux, fanions, autocollants et malheureusement aussi parfois des concerts, comme dans une kermesse paroissiale, nous n’adhérons pas à la criminelle et stupide propagande de ceux qui veulent nous faire croire que l’on peut attendre de l’ONU qu’elle résolve les problèmes dont elle est à l’origine !

Ceux qui organisent ces jeûnes parisiens, sont « les épiciers » qui m’ont exclu de leur association en 2010, pour « activités concurrentielles ».

J’avais, dès août 2008, exprimé ma volonté de poursuivre ce jeûne silencieux de commémoration et d’interpellation à Taverny, comme le spécifiaient à l’époque les statuts de l’association de « La Maison de Vigilance de Taverny », dont j’étais un adhérent, à jour de mes cotisations.

Ma conviction n’a pas changé, ce jeûne reste essentiel pour des raisons symboliques et historiques, pour comprendre les luttes antinucléaires françaises et l’efficace insubordination non violente active.

Bien sûr, le fait de déclarer ma candidature à l’élection de son conseil d’administration et de m’opposer, à raison, à l’affirmation péremptoire et mensongère, selon laquelle la base de Taverny serait définitivement fermée en 2011, n’a certainement pas arrangé mes affaires.

Voilà pourquoi vous ne me verrez pas jeûner, insoumis et debout, place de la République, à Paris, entre le 6 et le 9 août.

Je serai, comme les autres années, celui qui n’est rien.

Pourtant, j’affecterai une présence parisienne de 2 heures, le deuxième jour du jeûne 2017 de Taverny :



Communiqué de presse de l’association « Les Jeûneurs Vigilants de Taverny » (JVT) :

Dans le cadre du jeûne annuel de commémoration des bombardements nucléaires des villes japonaises de Hiroshima et de Nagasaki, institué par madame Solange FERNEX et soutenu par monsieur Théodore MONOD, à Taverny, du 6 au 9 août, j’ai déclaré en préfecture ma volonté d’effectuer une présence d’information devant les locaux parisiens de l’entreprise FACEBOOK FRANCE (6, rue Ménars - 75002 Paris), de 12h00 à 14h00, le lundi 7 août 2017.

La préfecture exige que cette présence s’effectue au 12 rue du Quatre Septembre - 75002 Paris, le préfet de police de Paris doit certainement considérer qu’une personne non violente, qui jeûne depuis déjà deux jours à l’eau, représente un désordre potentiel à l’ordre public, s’il distribue des tracts devant les locaux d’une entreprise privée qui ne respecte pas la loi française et qui entretient sciemment un dangereux climat délétère sur Internet.

Plusieurs milliards d’euros d’économies budgétaires immédiates sont possibles chaque année, en augmentant le budget d’une réelle défense du territoire auquel nous appartenons, grâce au démantèlement immédiat du dangereux et dispendieux arsenal nucléaire français, qui est intrinsèquement terroriste !

Durant ces 4 jours de jeûne à l’eau, j’exigerai la réactivation immédiate du compte facebook Roger Nymo (créé en 2008) et désactivé sans préavis par l’entreprise FACEBOOK FRANCE en mai 2017.

Mon identité artistique et militante « Roger Nymo » est usurpée à travers un faux compte Roger Nymo qui porte préjudice, avec sa photographie de profil (image de Gollum, non libre de droit), à la réputation de mon ami le militant écologiste non violent Eric Pététin, alias Pétof, un compte facebook me menace de mort et diffuse des calomnies à mon sujet, avec la complicité passive de l’entreprise FACEBOOK FRANCE.

Depuis mai 2017, les pages facebook suivantes sont totalement inaccessibles :

« Nucléaire sortir du Réseau » (dénonciation d’une entreprise associative qui détournent politiquement les luttes antinucléaires).

« Réhabilitons Julien Coupat » (page qui dénonce la criminelle manipulation poiitico-médiatique au sujet d’une violente ultra-gauche)

« Loterie populaire » (ex page « Candidature Indignée » qui s’élève contre toutes les élections nominatives d’un roi élu dans le cadre républicain d’un royaume où le peuple est censé être souverain)

Depuis mai 2017, les groupes facebook suivants ne peuvent plus être gérés, car Roger Nymo en était le seul administrateur :

« La femme qui résiste » (Aline Pauchard victime du groupe AREVA).

« Les Jeûneurs Vigilants de Taverny » (groupe facebook de l’association qui gère le jeûne annuel de Taverny)

« Georges Krassovsky » (groupe en hommage à feu notre ami le militant écologiste et humaniste non violent Georges Krassovsky)

« Grève Générale » (groupe appelant à définir ensemble la date de début de la grande grève générale interprofessionnelle reconductible qui mettra fin à l’esclavage salarial et répartira les richesses produite par le travail)

Maître Henri Braun, dès son retour de congés annuels, nous donnera sa réponse au sujet des poursuites judiciaires que Pétof et moi même sommes décidés à engager conjointement, suite aux nombreux préjudices que nous subissons de la part d’un réseau social qui est devenu une véritable zone de non-droit.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo, trésorier de l’association « Les Jeûneurs Vigilants de Taverny »

Le service des associations de la mairie de Taverny m’a demandé par téléphone, il y a moins d’une semaine, de ne plus dormir dans le local qu’elle met gracieusement à notre disposition, pourtant comme les années précédentes j’ai transmis les attestations d’assurance des Jeûneurs Vigilants de Taverny.

Pourquoi nous imposer ce régime de faveur en 2017 ?

Je n’ai aucune solution de substitution, dans des délais aussi courts, pour héberger, du 6 au 9 août prochains, les personnes qui viendraient de province ou de l’étranger jeûner à l’eau quatre jours contre les arsenaux nucléaires français.

Je serai à Taverny dès demain matin, dimanche 6 août 2017, à partir de 09h30 au 174 Rue de Paris, 95150 Taverny, France, je distribuerai des tracts le matin devant la salle des fêtes, place Charles de Gaulle, aux généreux donneurs de sang, jusqu’à 13h30.


JPEG - 501.2 ko
Base de Taverny

Ensuite j’effectuerai une présence symbolique et silencieuse devant la base de Taverny à partir de 15h00.



Le lundi 7 août 2017, je serai en préfecture de police de Paris, à 11h00, pour la déclaration de notre présence hebdomadaire, tous les jeudis depuis octobre 2015, place de la République : « Mille et un jeudis pour sauver les têtes d’Ali et de ses amis. ». De 12h00 à 14h00, je serai au 12 rue du Quatre Septembre à Paris, ensuite retour à Taverny pour une présence devant la base militaire de Taverny vers 17h00.

Je serai présent à Taverny de 09h30 à 18h00 tous les jours du jeûne 2017 (sauf le matin du lundi 7 et celui du 9 août où j’arriverai à 11h00). J’indiquerai sur la porte du 174 Rue de Paris où l’on peut me trouver si je ne suis pas au local.

Il semblerait que ce qui préoccupe les maires de Taverny et de Bessancourt soit l’utilisation finale des trois hectares de terrains militaires que l’État a déclassé et dont la cession a été confiée à France Domaine, un service du ministère des Finances.

Celui qui s’occupait du ministère des finances à l’époque de ce manque de concertation avec des élus locaux du Val-d’Oise est aujourd’hui chef des armées, et, dans le cadre de l’été d’urgence budgétaire 2017, il annule par décret plus de 300 millions d’euros de dotations aux collectivités locales :

JPEG - 271.8 ko
Un vaccin contre l’ultra-libéralisme est mis au point dans le plus grand secret ?

Je suis pour l’insubordination non violente active généralisée, donc j’approuve l’appel à la grève générale interprofessionnelle reconductible dès le 12 septembre 2017 :

Pour l’abolition du salariat, pour l’encadrement strict du travail, pour des cotisations sociales sur tous les revenus, pour l’accès à un jardin en permaculture pour toutes les familles résidentes du territoire auquel nous appartenons, pour ne plus menacer de pollutions nucléaires durables des territoires et de destruction par le feu nucléaire leurs populations, pour le démantèlement de toutes les transnationales, pour une autogestion des territoires par leurs populations autochtones, pour le respect des droits de la terre et de tous ses enfants, pour la disparition des États, condition nécessaire à une paix future et définitive entre les peuples.

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : Les armes nucléaires sont intrinsèquement terroristes !

Répondre à cet article