Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Langues de bois et larmes de sang

Langues de bois et larmes de sang

Chantages terroristes des Etats-nations contre tous les peuples qui aspirent à l’autogestion

samedi 27 janvier 2018, par Roger NYMO

Voici les choix que les États-nations proposent aux peuples appartenant aux territoires syriens, hors de ces choix, des colombes nationalistes armées largueront d’explosifs rameaux d’olivier sur les populations.

La première et légitime aspiration de tous les peuples est la paix.



Ce que veulent les États-nations alliés de la fédération des États-Unis d’Amérique, ce que veulent les États-nations alliés de la fédération de Russie, ce que veut le gouvernement de l’État-nation syrien, n’a strictement rien à voir avec les aspirations légitimes des peuples qui appartiennent aux territoires syriens.

...Déchirés entre ceux qui souhaitent négocier avec le gouvernement syrien le périmètre de leur autonomie et ceux qui jouent la carte jusqu’au-boutiste avec les États-Unis, les Kurdes vont devoir choisir. L’offensive turque dans la région les met face à leurs contradictions, alors que le climat se dégèle entre Damas et Ankara...

Mikhail Gamandiy-Egorov

(Source : https://fr.sputniknews.com/points_d...)

Les criminels chantages terroristes imposés par les armées d’États-nations étrangers à la Syrie doivent tous être dénoncés en tant que crimes contre l’humanité totalement imprescriptibles.

Un embargo total sur les armes doit être imposé aux territoires syriens, ainsi qu’une interdiction totale de survol par des aéronefs militaires de tous les territoires syriens, ceci afin d’empêcher la poursuite des criminels chantages terroristes qui pèsent sur les populations qui appartiennent aux territoires syriens, que ces pressions soient exercées par l’armée de quelque État-nation que ce soit.

Les peuples syriens, hors des criminels bombardements quotidiens des territoires auxquels ils appartiennent, trouveront et détermineront seuls les conditions nécessaires et indispensables aux expressions libres de leurs propres systèmes autogestionnaires.

Les kurdes de Syrie, comme tous les autres peuples de la terre, n’ont pas à être subordonnés à autres choses qu’à leurs choix souverains et indépendants.

Qui subit la guerre aspire à la paix, mais ceux qui imposent leurs guerres devraient avoir la décence de se taire.

ONU, tu es face à un choix qui nous concerne toutes et tous, il ne s’agit pas de choisir entre les camps bellicistes d’un des deux grands états voyous terroristes thermonucléaires, membres permanents de ton Conseil de Sécurité, que sont les USA et la Russie.

Il s’agit de choisir entre la GUERRE et la PAIX.

J’ai fait, avec beaucoup d’autres, le choix de la PAIX, depuis des décennies, en solidarité avec tous les peuples insubordonnés aux criminelles politiques militaro-industrielles de tous les États-nations.

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

P.S. : Je suis contre la privation de liberté, car il s’agit d’une peine collective que subissent injustement les familles et les proches de condamné-e-s.

Répondre à cet article