Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Voleurs de vies

Voleurs de vies

Légitimes défenses populaires

dimanche 4 mars 2018, par Roger NYMO

« ...la France réclame, à cor et à cri, que des accès humanitaires soient ménagés vis à vis de la population yéménite qui souffre... »

Florence Parly, Ministre des armées et de la Défense (février 2018)

« ...Le président du groupe d’amitié France Arabie Saoudite à l’Assemblée Nationale, Monsieur le député Olivier Dassault, œuvre sans relâche pour obtenir le rétablissement de la peine de mort en France, pour celles et ceux que la justice de l’État français désignera comme terroristes, et comme le permet le traité de Lisbonne adopté en 2008, contre l’avis référendaire du peuple français, du 29 mai 2005... »

Roger Nymo (Source article de juillet 2017 : http://www.sanurezo.org/spip.php?ar... )

Les gouvernements des États-nations ont cure des populations qui appartiennent aux territoires qu’ils exploitent. Leurs vies et leurs avis ne valent rien, ces populations n’ont aucun droit, pas même celui de vivre.


JPEG - 204.4 ko
Plus d’infos sur l’assassinat de Monsieur Gaye Camara.

Des bandes de criminels, armées légalement, sont là pour rappeler chacun d’entre nous au devoir sacré de la cinquième République nationale :

le respect de la propriété privée.

Suspecté de convoiter la propriété d’autrui vous pouvez être abattu, sans sommation, de huit balles, sans qu’aucun de vos assassins en bande organisée soient inquiétés par une quelconque garde-à-vue.

L’intégrité du député de la première circonscription de Seine-Saint-Denis, abominable chef de la campagne électorale présidentielle du leader médiatique de la gauche de la vraie gauche nationale, n’a pas été égratignée par ce tir groupé sur cible humaine en fuite avec « head shot » gagnant, le 17 janvier 2018, à Épinay-sur-Seine.

Monsieur Gaye Camara décédera, à l’âge de 26 ans, des suites de ses blessures mortelles par armes à feu, le vendredi 19 janvier 2018.

Tous les élus insoumis à la démocratie réelle, tous les thuriféraires de la violence légitime républicaine soutiendront, comme le parquet, une Brigade Anti Criminalité qui se comporte comme tous les militaires fascistes des comités de Salut Public qui avaient annexé la Corse en mai 1958, pour imposer l’impasse mortelle d’une dictature militaro-industrielle-nucléarisée :

l’inique cinquième République française.

Ce que les criminelles crapules politiques, militaires, policières et leurs complices médiatiques osent quotidiennement nommer « notre démocratie ».

Pour moi, Rémi, Adama et Liu sont les victimes d’un racisme institutionnel, doublé d’un nationalisme de classe.


JPEG - 444 ko
Comme tous les jeudis, sans aucune exception, depuis octobre 2015.

Dans les faits, la peine de mort est rétablie en France, elle est le résultat d’un circuit court et extrajudiciaire, d’un chantage mafieux exercé directement sur nos vies par des criminels censés combattre la criminalité.

Nous exigeons la dissolution immédiate des Brigades Anti Criminalité (BAC), la dissolution du syndicat de police Alliance, le désarmement immédiat des forces de police.

Nous exigeons les libérations immédiates des jeunes prisonniers politiques saoudiens menacés de mort par décapitation, nous exigeons une loi qui interdit les exportations d’armes françaises.

Nous exigeons la mise à l’index des mémoires de Jean-Marie Lepen pour apologie du terrorisme et de la torture, comme modes opératoires récurrents de l’inique cinquième République.


JPEG - 215.8 ko
Rejoignez-nous !

Nous exigeons de savoir où se trouvent les abris permettant la mise en sécurité des populations civiles en cas d’attaques nucléaires, biologiques et chimiques, Madame la Ministre des armées et de la Défense ?

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

P.S. : Discutons-en en direct, comme tous les jeudis.


JPEG - 401.7 ko
Cliquez pour nous écouter.

Voir en ligne : LES JEÛNEURS VIGILANTS DE TAVERNY

Répondre à cet article