Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > MORTELLES AUGURES

MORTELLES AUGURES

Thuriféraires de la fuite en avant nucléaire en marche debout

mercredi 7 mars 2018, par Roger NYMO

« Ceux pour qui Emmanuel serait une solution ne devront pas s’étonner de se faire appeler Édouard. »

R.N. (1960 - 2XXX)


JPEG - 395.9 ko
60 ans de voyoucratie.

En mai prochain, nous devrons impérativement dénoncer les coups de forces militaires de mai 1958, qui ont consisté à provoquer sciemment de graves troubles à l’ordre public, à annexer militairement et illégalement le territoire Corse, tout cela pour retirer aux peuples appartenant aux territoires français et algériens leurs pouvoirs régaliens de déterminer eux-mêmes leurs destins et pour offrir à d’ambitieux militaires de carrière nationalistes les pleins pouvoirs.

La main militaire d’une armée de métier n’est jamais chose publique :

L’actuelle cinquième République française est totalement nulle et non avenue, l’ensemble de ses institutions, ses gouvernements, ses administrations, ses élus sont totalement illégitimes. L’ensemble de la filière nucléaire et la totalité des installations qu’elle regroupe, doivent être immédiatement démantelées, car elles ne sont les résultats d’aucun débat démocratique local, régional, national, voire international et sont intrinsèquement antinomiques avec les droits humains, la pérennité sanitaire et sociale des territoires et le simple respect de la vie.


JPEG - 374.7 ko
Rejoignez l’insubordination non violente active généralisée.

Dans une optique insubordonnée et non violente de transition démocratique, les futures échéances électorales supranationales de 2019, imposées par la gouvernance de l’union européenne, gouvernance que les peuples français ont refusé par référendum le 29 mai 2005, sont déclarées nulles et non avenues. Leur boycott total sera un signe clair de résistances populaires insubordonnées, non violentes et démocratiques.

Toutes les personnes qui, aux seins des administrations vestigiales de l’inique cinquième République française, collaboreront activement à imposer les décisions de l’actuelle mortelle tyrannie militaro-industrielle nucléarisée qu’est l’union européenne, devront en répondre devant les institutions populaires locales, directes, autogérées et coordonnées qui verront le jour comme fleurs au printemps.

En 2018, toutes les expulsions locatives seront rigoureusement interdites, les impayés de loyers devront être pris en charge intégralement par les collectivités et les marchands de sommeil, ce qui ira dans le sens de l’intérêt général.

En 2018, la FNSEA, le MEDEF et l’Ordre des Médecins seront définitivement dissous.

En 2018, tous les nuisibles et criminels énarques seront détenus dans une prison spécialement aménagée en vue de leurs procès publics pour trahisons systémiques de l’intérêt général des peuples.

En 2018, les transnationales seront toutes démantelées, la retraite par répartition pour toutes et tous deviendra constitutionnelle, toutes les propriétés secondaires seront confisquées, tous les logements vides seront réquisitionnés, des cotisations sociales seront prélevées sur tous les revenus et non plus uniquement sur ceux liés au travail salarié, qui sera déclaré illégal en tant que forme perverse d’esclavage financier.

En 2018, le nuisible menteur professionnel, ne pourra plus plastronner à côté d’une pauvre victime, exilée pour avoir dénoncé, en fédération de Russie, les conséquences sanitaires et sociales du criminel lobby nucléaire mondialisé. Ce voyou ne pourra plus accréditer de son autorité malsaine, la criminelle propagande militaire de l’OTAN, qui associait, sans preuve, le site nucléaire de Maïak avec la vague récente de ruthénium sur les territoires européens.


JPEG - 219.9 ko
Monsieur Roland Desbordes par Roger Nymo le 31 mars 2011.

En mai 2018, l’exceptionnel Roland Desbordes quittera la présidence de la Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité (CRIIRAD). Cet homme est exceptionnel, car il ne parle jamais de radioprotection sans avoir effectué au préalable des mesures de radioactivité, peut-être est-ce cela l’honnêteté intellectuelle ? Cet homme est exceptionnel, car il refuse de participer à toutes les instrumentalisations électorales de nos vitales luttes. Le Réseau Zéro Nucléaire (RZN), Les Jeûneurs Vigilants de Taverny (JVT) et IDLE NO MORE Paris Île-de-France (INMPIdF) s’associent à moi pour rendre hommage à sa déontologie sans faille au sujet de l’indépendance de l’information. Monsieur Roland Desbordes, continuez à être une source souriante d’inspiration pour les générations militantes à venir.

En 2018, je sais que la plupart d’entre vous vont serrer les fesses et redoubler de servilité pour espérer conserver le confort d’une part salariale en transition décroissante vers une sobriété heureuse.

Les plus à la pointe de cette actuelle dictature en marche à grande vitesse, percuteront d’une rapide mobilité électro-nucléaire les piétons, extrémistes militants obsolètes d’une lenteur passéiste, qui, pour eux, ne méritent que la mort.

De même, les énarques extrémistes condamnent toujours, sans jamais se salir les mains, des populations autochtones locales aux conséquences mortifères de leurs activités industrielles imposées.

L’éolien industriel en est un funeste exemple :

...Les associations de protection des paysages et du patrimoine bâti reconnues d’utilité publique ont été ignorées par le groupe de travail sur l’éolien mis en place par Sébastien Lecornu, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire. Celles-ci ont protesté dans un communiqué (lire ici) et proposé qu’un audit préalable de la filière éolienne analyse notamment son incidence sur les finances publiques, sur la production électrique, sur les biens des riverains et sur l’activité touristique locale, toutes choses parfaitement mesurables...

(Source : http://www.sppef.fr/2018/03/02/consultation-sur-le-projet-de-decret-relatif-aux-eoliennes-terrestres-disons-non-a-la-fuite-en-avant-du-gouvernement/)

Les criminelles menées extrémistes militaro-industrielles ne manquent malheureusement pas :


JPEG - 448.4 ko
Cliquez sur l’image pour accéder au livre.

...Tu es né à Aulnay-sous-Bois, à l’été 1942. Au mauvais endroit, au mauvais moment… un moment qui dura plus de cinq décennies… Tu as grandi sans le savoir, comme tous tes amis d’enfance, près d’une usine de broyage d’amiante installée en pleine zone pavillonnaire. Tu as quitté le Vieux Pays en 1961. Le cancer de l’amiante t’a rattrapé en juin 2014. Paul, mon Père, mon meilleur ami. Travailleur, fraternel, libertaire. Juste. Nous sommes tombés sur des gens de médecine malhonnêtes, dignes héritiers des membres du Comité Permanent Amiante (1982-1995). Nous avons cru en leur probité. Nous avons lutté, ensemble. Ce livre retrace notre parcours, calendrier autobiographique sur quinze mois dans le monde médical à Nevers, dans la Nièvre. Nous y exprimons à deux voix la stupéfaction de la découverte de ta maladie, puis la compréhension de l’origine de ton empoisonnement. Nous y dénonçons l’irrespect médical et la maltraitance dont sont trop souvent victimes les patients atteints de pathologies uniquement imputables à l’amiante, et le mensonge médical qui complète le mensonge industriel et le couvre. Nous subissons. Nous sommes des millions. Nous faisons des allers-retours au cimetière. Nous enterrons nos morts.

Contact : Virginie Dupeyroux 06 88 87 33 43 et cosmic.girl@live.fr

Notre volonté d’un arrêt immédiat, définitif et inconditionnel de toutes les installations nucléaires est la garantie de l’authenticité de nos hommages à toutes les victimes directes et indirectes de cette abominable filière militaro-industrielle promue par l’ONU :

JPEG - 215.8 ko
Cliquez pour nous rejoindre.

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

P.S. : https://www.cinergie.be/actualites/beyond-the-waves-de-alain-de-halleux

Voir en ligne : Réseau Zéro Nucléaire (RZN)

Répondre à cet article