Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Pétitions > Nous sommes déclarés nuls !

Nous sommes déclarés nuls !

Populations sacrifiées aux indices boursiers.

dimanche 27 mars 2011, par Roger NYMO

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793 Article 35 :

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Peut-on considérer comme nulle une dose non mesurable de radioactivité atmosphérique alors que la démonstration scientifique de la non linéarité des effets destructeurs pour les membranes cellulaires des rayonnements ionisants est établie depuis 1972 grâce aux travaux précurseurs de l’équipe du professeur PETKAU ?

Peut-on négliger des taux locaux d’abstention de plus de 90% dans certains cantons et admettre comme légitimes les élections d’individus non représentatifs ?

Peut-on mépriser le choix majoritaire du peuple concernant la non ratification populaire du projet de Traité établissant une Constitution pour l’Europe, et ensuite ne pas communiquer aux populations légitimement inquiètes les chiffres des mesures discriminatoires de contamination par des radionucléides artificiels de nos territoires, alors que ce même traité ratifié honteusement par la suite stipule dans son article 42 exposant 9 – Droit d’accès aux documents : « Tout citoyen de l’Union ainsi que toute personne physique ou morale résidant ou ayant son siège statutaire dans un État membre a un droit d’accès aux documents des institutions, organes et organismes de l’Union, quel que soit leur support. » ?

Cliquez ICI pour signer la pétition de la CRIIRAD

Tout cela ne doit-il pas nous conduire à envisager le plus rapidement possible un processus de réécriture de notre Constitution pour rendre anticonstitutionnel l’ensemble des installations nucléaires mortifères, pour en finir avec le dictat présidentiel de la cinquième république et sa cour d’obligés et de parasites ?

Répondre à cet article