Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Croissance Industrielle Écocide

Croissance Industrielle Écocide

Criminelles Crapules Constitutionnelles

dimanche 25 mars 2018, par Roger NYMO

« …Mon intervention lors des journées de mai 68 prend place dans le concert de protestations que soulevait, chez la plupart des intellectuels et dans d’autres milieux, l’attitude de la direction du PC à l’égard de la contestation étudiante. Pour les dirigeants du Parti, dès le milieu des années cinquante, j’ai beau être membre du PC, je suis, avec bien d’autres de mes proches, déjà dehors. Et à mes yeux aussi il y a, entre eux et nous, une ligne de démarcation infranchissable… »

Jean-Pierre Vernant (1914 - 2007) - « Entre mythe et politique » - ISBN 2.02.023747.4


JPEG - 361.3 ko
Rejoignez-nous !

Le jeudi 22 mars 2018, à 22h45, de retour de ma participation à nos présences hebdomadaires, de 19h00 à 20h00, place de la République, à Paris, sans aucune exception, depuis octobre 2015, j’ai pu entendre Madame Valérie Cabanes au sujet du Pérou, sur France Info (France-Intox).

Pas un mot sur le rôle de l’IRD ni sur ce qui l’a précédé, pas un mot sur la collusion entre la Banque Mondiale et la mafia pour exploiter l’eau de la fonte des glaciers de la cordillère blanche, afin d’irriguer la côte pacifique désertique du Pérou pour y faire pousser des asperges, grâce à une main d’œuvre captive très bon marché ; pas un mot sur l’amnistie du criminel contre l’humanité Alberto Fujimori, ni sur son opportuniste repentir, pas un mot à propos de Maxima Acuña de Chaupe, pas un mot au sujet de la non ratification par l’État-nation français de la convention C 169, de l’Organisation Internationale du Travail, relative à la reconnaissance des droits des peuples premiers. Pas un mot pour expliquer, que la surpêche, la déforestation, l’extractivisme et la croissance des activités industrielles, étaient à l’origine des dérèglements climatiques et de la plus grande extinction d’espèces de tous les temps.

Bien sûr, pas un mot non plus sur la criminelle promotion onusienne statutaire des mortifères activités nucléaires anthropiques. Cette personne, comme malheureusement beaucoup d’autres, collabore activement au fascisme médiatique des criminelles omissions du prêt-à-penser institutionnel et du prêt-à-penser privé des annonceurs.

Il n’y a pas de guerre en Ukraine, au cœur de l’Europe, suite à la criminelle déstabilisation de 2014 :

15000 morts ! Où ça ?

Cette personne m’avait démocratiquement bloqué sur facebook, avant les dernières déchéances pestilentielles, car j’avais dénoncé la nuisibilité noosphérique intrinsèque de son enfumage anglophile, pré-électoral et médiatique, malheureusement dans le nauséabond air du temps de la transition industrielle écologique.

Une stratégie de communication fasciste à la Antonio Pagnotta, avec pour déontologie, celle commune à tous les paparazzis, à leurs violents adeptes et à tous les bas des fronts nationaux et internationaux pour une croissance forte.

La croissance des activités industrielles n’est pas une conséquence des dérèglements climatiques, mais elle est à l’origine de la plus grande extinction d’espèces de tous les temps.


JPEG - 142.6 ko
Cliquez sur l’image pour accéder aux discours des nuisibles prophètes de la croissance industrielle.

Sur le fond, ces deux dangereux et nuisibles bureaucrates, ne considèrent pas les armes nucléaires françaises comme des armes intrinsèquement terroristes.

Ces deux crédibles spécimens de criminelles crapules écocides envisagent froidement de carboniser des femmes et des enfants et de contaminer durablement de vastes territoires :

Jacques Attali : C’est une menace suicidaire, donc elle n’est pas crédible.

Jean-Luc Mélenchon : Alors Monsieur Attali, vous devez dire la même chose de l’arme nucléaire.

Jacques Attali : L’arme nucléaire n’est pas crédible en tant que arme autre que suicidaire, évidemment.

Jean-Luc Mélenchon : C’est une arme posthume, mais elle fait réfléchir tout ceux qui voudraient nous agresser.

Jacques Attali : C’est une arme suicidaire et donc c’est pour cela qu’elle n’est pas utilisée.

Jean-Luc Mélenchon : Non, c’est parce que les autres n’attaquent pas.

Jacques Attali : Ou parce qu’on ne craint pas qu’ils nous attaquent.


JPEG - 119.6 ko
Toutes les opinions ne sont pas respectables !

La dépression tue, le suicide est donc malheureusement crédible.

Nos éventuels agresseurs thermonucléaires ne peuvent être que des États-nations, en quoi les populations de Fédération de Russie sont-elles responsables de la criminelle stupidité de leurs maîtres, élus ou non ?

Un citoyen français doit-il fermer sa gueule et se rendre complice passif d’un éventuel écocide volontaire, vis à vis d’autres populations civiles, parce que leurs violents et stupides maîtres ont décidé d’agresser ceux qui s’imposent à nous électoralement sur les territoires auxquels nous appartenons ?

Les armes nucléaires françaises sont dangereuses, dispendieuses et malheureusement totalement inutiles pour faire prendre conscience aux criminelles crapules qui prétendent nous défendre, que nous sommes sans protection face aux mortels et abominables dangers que leurs politiques représentent pour nous.

Je vous écrirai bien :

Tous aux abris !

Ne cherchez pas. Il doit certainement s’agir de stupides oublis de la part de l’État-nation français au sujet de la protection de ses populations, en cas d’agressions nucléaires, biologiques et chimiques.

Peut-on ajouter un douzième vaccin, celui contre la stupidité, à ceux rendus obligatoires pour la santé financière de l’industrie pharmaceutique ?


JPEG - 109.1 ko
Liberté pour tous les prisonniers politiques !

La France prépare le nucléaire de 2040 :

... Le monde industrialisé peut-il seulement conserver son niveau actuel de production et de consommation sans avoir recours à l’énergie nucléaire ? S’il ne le peut pas et s’il faut néanmoins renoncer à ce type d’énergie (pour diverses raisons qui ne sont pas seulement de sécurité), il faut en conclure que l’appareil mondial de production, tel qu’il est constitué à la faveur de l’exploitation d’une ressource géologique bon marché et non renouvelable, doit être fondamentalement transformé, les pays industrialisés devant accepter un changement dans leur niveau de consommation et dans leur genre de vie ..."

LA FIN DU DÉVELOPPEMENT - Naissance d’une alternative ?

François PARTANT (1982)

Accepter un changement dans leur niveau de consommation et dans leur genre de vie, comme l’exprimait avec beaucoup de justesse Monsieur M. K. Gandhi :

Vivre simplement pour que d’autres puissent simplement vivre.

Le chemin du respect de la vie ne procède pas de l’exclusion, mais de l’inclusion fraternelle.

Lorsque des populations civiles sont bombardées, contaminées, gazées, elles sont exclues de toutes fraternités, elles sont victimes de l’esprit abominable du fascisme :

Suis-je le gardien de mon frère ?

Je ne me tairai pas, le yéménite, le syrien, l’américain ... le russe, le chinois, l’ukrainien, sont mes frères.

Qui tuerait son frère ?

Qui lui dirait de fermer sa gueule ?

Qui lui dirait de disparaître à tout jamais ?

Qui ?


JPEG - 394.8 ko
Cliquez pour accéder à la page RADAR qui vous permettra de nous écouter en direct et en différé.

Notre émission RADAR n°42, intitulée : « Légitime défiance », est malheureusement toujours portée disparue, indisponible comme nous l’indique les cordiaux messages robotisés de la censure entrepreneuriale en marche de l’entreprise FACEBOOK FRANCE.

Il n’y a pas eu d’émission RADAR n°43, le jeudi 22 mars 2018, car malheureusement notre ami Mark Gadi était indisponible, pour raison de santé.

Nous nous retrouverons le jeudi 29 mars 2018, en direct de 20h30 à 21h30.

Nous accueillerons à l’occasion de cette émission RADAR n°43 une personne qui nous parlera des objecteurs de conscience turcs, et une autre qui nous lira des témoignages des civils de la Ghouta. Nous espérons aussi les présences de soutiens militants à Gaël Quirante, licencié par l’entreprise La Poste pour crime pensée militant.

Ces résistants au fascisme mondialisé seront parmi nous dans l’esprit libertaire et non violent de feu le philosophe et journaliste Patrice Barrat.

Le 18 mars 2018, j’ai reçu une lettre de notre ami Eric Pététin, alias Pétof, dans laquelle il me faisait part de plusieurs projets qu’il a en commun avec d’autres zadistes insubordonnés, non violents et actifs, en voici quelques morceaux choisis :

...Le 20 mars 1968, dans une « France (gaulliste) qui s’ennuie », 300 étudiants et étudiantes enragé-e-s saccagent joyeusement le siège de l’American Express à Paris et lancent ainsi, par ce happening d’un nouveau genre le mouvement révolutionnaire de mai !...

...Avec une bande de potes, on a envie, depuis pas mal de temps, d’animer au quotidien une émission franchement open, où tout le monde peut intervenir dans un esprit 100% libertaire. On a voulu, le vendredi 16 mars 2018, avec un des membres de la bande, en parler à l’équipe de Radio Klaxon, on s’est pointé à 16 heures, devant le bus Klaxon, pour la réunion hebdomadaire de la radio. Le bus était fermé et personne, hélas, n’est venu à la réunion. A 16h45, j’ai appelé la radio et suis tombé sur le répondeur, où j’ai laissé un message désappointé et mon copain a fait de même, 5 minutes plus tard, avec le même résultat. Nous voulions leur proposer d’animer tous les matins, à partir de lundi ou mardi, une émission de 08h00 à 10h00 (ou de 07h00 à 09h00) que nous voulons appeler « Les matinales libertaires ». Comme il est difficile de les contacter, nous lançons notre demande et notre appel sur le ZAD News, en espérant qu’ils rencontreront un écho favorable. Pétof 07 67 02 23 64...

Actuellement, Eric est hospitalisé, il va devoir, pendant plusieurs semaines, se reposer de l’intervention chirurgicale qu’il a subi avec succès récemment. Une épreuve médicale qui vient heureusement clore des mois d’inquiétude par rapport à son état de santé.


JPEG - 167.7 ko
Cliquez pour éviter le piège à cons 2019

J’ai bien reçu l’accusé de réception de ma lettre ouverte au préfet de police de Paris, distribuée le 15 mars 2018. Je suis toujours dans l’attente d’une réponse à celle-ci.

Si les populations appartenant aux territoires français ne prennent pas la mesure de leurs divisions et de leurs faiblesses, si elles n’opèrent pas un indispensable changement politique en impulsant une révolution post industrielle décroissante, démocratique, et génératrice de plein emploi. Si ces populations ajoutent à l’impasse mortifère du nucléaire celle des transports individuels électriques, si elles poursuivent nos relations avec les peuples appartenant aux autres territoires avec pour seule diplomatie les derniers engins de mort du groupe Dassault et la menace terroriste de son arsenal nucléaire, alors une catastrophe nucléaire accidentelle ou provoquée, avec ses terribles et durables conséquences sanitaires et sociales leur est inéluctablement promise.

C’est un vital devoir militant que d’empêcher tous les apôtres de la croissance industrielle de s’autoproclamer écologistes.

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

Répondre à cet article