Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > SAINTE CROISSANCE

SAINTE CROISSANCE

Hommes de bien versus hommes de rien

mercredi 1er août 2018, par Roger NYMO

« Comment se fait-il, que nous n’ayons pas pris conscience de la valeur de notre planète, seule oasis de vie au sein d’un désert sidéral  ? Comment se fait-il que nous ne cessions de la piller, de la polluer, de la détruire aveuglément  ? »

Pierre Rabhi, prophète de la sobriété nucléaire heureuse.

(Source : https://www.vanityfair.fr/pouvoir/p...)

« …The bacteria, which are the simplest free-living organisms, contain nucleotide sequences about 5 million units long ; man contains sequences about 5000 million units long - this content being one of our best objective measures of biological complexity… »

Joshua Lederberg, généticien et microbiologiste - Exobiologie : Approches de la Vie au-delà de la Terre.

(Source : https://profiles.nlm.nih.gov/BB/A/B...)


JPEG - 242.6 ko
Quatre jours de jeûne à l’eau pour le vital démantèlement immédiat des arsenaux terroristes thermonucléaires français et en hommage à toutes les victimes de l’abominable filière nucléaire onusienne, alias « Atom for Peace ».

Je persévère à écrire, même si je sais que la lecture n’est malheureusement plus un vecteur de communication populaire au sein de sociétés intrinsèquement mercantiles et audiovisuelles, où choses et êtres sont dorénavant objets de consommation.

L’écrit doit être cadré et consensuel, le plaisir de la lecture se résume souvent à la jouissance superficielle et hâtive d’un titre, voire d’un slogan :

Faites votre part. Soyez des colibris  !

Le bonheur de l’assimilation lente de concepts complexes, donc développés, est de plus en plus rare.

Quid du devoir ?

L’éphémère bien être, que confèrent les huiles essentielles spirituelles, distille une philosophie de changements perpétuels, au parfum d’insatisfactions permanentes, garantie de nouveaux actes d’achats irraisonnés.

Lors de la prochaine catastrophe nucléaire, des escadrilles de colibris volontaires viendront déposer, avec leur petits becs pointus, des gouttes d’eau borée sur les cœurs ouverts de l’abomination nucléaire ?

Les mouvements se multiplient, leurs marches s’accélèrent, les buts disparaissent derrière un mot d’ordre unique : aller de l’avant, le progrès n’attend pas, consomme et tais toi !

Ne consomme pas n’importe quoi.

Produit tes fruits et tes légumes, déguste ton pâté de lièvre, sinon, va dans le magasin bio le plus proche de chez toi et achète du quinoa bio péruvien en sac plastique équitable.

Un monde post-industriel sans activités nucléaires, sans extractivisme, sans spécisme, un monde capable d’auto-gérer, de manière mutualisée et inter-populaire, les abominables passifs générés par toutes les activités militaro-industrielles, décidées unilatéralement par des minorités richissimes de nuisibles parasites ?

Le mouvement Colibri capitalise.

Theotokos.

Décroissance.

Christotokos.

Optimisation fiscale.

Ushuaïa Nature.

Isis.

Développement durable.

Cybèle.

Éducation populaire.

Notre-Dame.

Commerce équitable.

Soldats de la paix.

Nations-Unies.

Des oxymores, qui nous veulent occis, morts.

La décroissance est anticapitaliste.

La maman de jésus n’est pas la mère de Dieu.

Les fondations sont des blanchisseries mafieuses.

Isis est la déesse des moissons.

La gardienne des savoirs, sait que les peuples savent qui sont leurs bourreaux.

A Notre-Dame-des-Landes, on sait que les soldats mutilent et détruisent, à défaut de tuer, comme à Sivens.

Le commerce, c’est la guerre.

Nations unies, peuples divisés.

Pierre Rabhi est un peu triste :

...Il a dû attendre sur la plage, supporter les appels incessants du staff de la star, laisser passer un premier bateau, un leurre pour les paparazzis, avant qu’un yacht immense apparaisse sur les flots. L’acteur a surgi sur le pont, demandé aux filles en Bikini de rejoindre leurs cabines. Il s’est assis à côté du penseur à bretelles. « Ensemble, ils ont parlé des OGM, Pierre a dit que ceux-ci étaient un crime contre l’humanité, raconte son gendre, Laurent Bouquet, également présent à bord. Puis il a brossé à grands traits un panorama de l’évolution de l’agriculture et montré l’un de ses vieux ouvrages, L’Offrande au crépuscule (L’Harmattan, 1989), jadis primé par le ministère. » Rabhi ne parle pas anglais, le dialogue était difficile. L’Américain a baillé, demandé pourquoi ses livres n’étaient pas traduits dans sa langue. Promesse vague de se revoir et d’imaginer des projets communs. « La connexion des âmes n’était pas évidente », reconnaît le prophète. Il a regagné la terre ferme, un peu triste...

(Source : https://www.vanityfair.fr/pouvoir/p...)

Le jeune homme riche qui va au devant de Jésus ne lui fait aucune promesse :

...En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit :

« Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »

Jésus lui dit :

« Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »

Il lui dit :

« Lesquels ? »

Jésus reprit :

« Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage. Honore ton père et ta mère. »

Et aussi :

« Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »

Le jeune homme lui dit :

« Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »

Jésus lui répondit :

« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »

À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

(Source : Évangile selon saint Matthieu 19, 16-22)

Les tristes prophètes anthroposophes prêchent un dangereux et nuisible transhumanisme, ce nazisme 2.0 prétend que le monde souffre à cause des pauvres, trop nombreux, sales et stupides.

Celles et ceux qui dirigent des usines d’eau en bouteilles plastiques, de couverts jetables en polymères, des entreprises de pêcheries ou des exploitations forestières, financent les campagnes environnementales du WWF et récompensent, à travers le comité Nobel, les pacifistes-unis qui combattent le nucléaire militaire.

Celles et ceux qui luttent contre l’abominable filière nucléaire sont des âmes perdues, qui pensent que Marie est la mère de Jésus.

La magie New Age de l’agriculture biodynamique ignore la contamination durable des terres par les radionucléides, il s’agit, comme au Japon, d’adopter une attitude positive, volontaire, nationaliste et optimiste, pour vaincre, par le sain rire, un danger, somme toute imaginaire :

Merci Rudolf Steiner ?

« ... un riche entrera difficilement dans le royaume des Cieux.

Je vous le répète :

Il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux... »

(Source : Évangile selon saint Matthieu 19, 23-24)

Le fils de Marie était anticapitaliste ?

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

Voir en ligne : Jeûne de commémoration et d’interpellation de Taverny

Répondre à cet article