Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Déclaration de confidentialité > LANDS of DREAMS

LANDS of DREAMS

Democratic Developments versus Commercial Collapse

samedi 11 août 2018, par Roger NYMO

« Espérer qu’un complexe industriel fonctionne d’une manière morale est aussi désespéré qu’attendre qu’une machine fasse un sourire. »

Manfred Hinze, Professeur - Tchernobyl - Conséquences sur l’environnement, la santé, et les droits des personnes, page 71, ISBN : 3-00-001533-7

« …Ayla sentait dans l’air une moiteur provenant de la brume matinale qui s’élevait de l’eau. Elle tourna la tête sur le côté, retint sa respiration devant la beauté inattendue d’un phénomène naturel passager. Les brindilles, les feuilles et les brins d’herbe, éclairés par un rayon de soleil, étincelaient de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel… »

Jean Marie Auel, écrivaine - Les refuges de pierre - Les enfants de la terre, PRESSES DE LA CITÉ, ISBN : 2-258-05837-6


JPEG - 475.7 ko
Le premier qui dit la vérité...

Je suis heureux d’avoir conseillé à mon ami Eric de rester à se ressourcer et à se remplumer, loin de la nuisible et violente capitale de l’empire français vestigial, et ainsi d’éviter que la marée-chaussée ne l’interpelle lors d’un fatiguant trajet Oloron-Taverny.

Ce matin Eric Petetin, alias l’Aspache, m’a fait part du grand bonheur que représentait pour lui la visite de sa fille Mathilde, début août, sur la ZAD d’Oloron Sainte-Marie.

A 06h30 du matin, il m’envoie un SMS dans lequel il évoque la paix et le silence du petit matin, tandis que les premières lueurs du jour apparaissent à l’est...



Durant mes quatre jours de jeûnes à l’eau, du 6 au 9 août, à Taverny, contre toutes les abominables activités nucléaires anthropiques, j’ai souffert de nausées.

A plusieurs reprises, l’eau que je buvais a provoqué des remontées œsophagiques de bile. Les désagréments physiques induits étaient violents, mais le soulagement suivait immédiatement l’expulsion de mon aquifère contenu stomacal.

La nausée que m’inspire ce monde est malheureusement restée persistante, même lorsque la chaleur, atténuée par la pluie, a commencé à se modérer.

Il est bon de penser, le ventre vide, à celles et ceux, qui sont affamé-e-s, mutilé-e-s, emprisonné-e-s, torturé-e-s et tué-e-s. Surtout lorsque des institutions et des entreprises, publiques et privées, sont soutenues, voire promues, par le gouvernement de l’État-nation, qui accapare, constitutionnellement, tout le pouvoir exécutif, qui escamote, constitutionnellement, tout le pouvoir législatif, sur les territoires auxquels j’appartiens depuis ma naissance, et malheureusement, même au delà.

Rien sur les abominables armes qui dispersent sciemment de létales et pulvérulentes contaminations radioactives, pour les plus grands profits de marchands sans états d’âme.

RIEN.

Soyons clair, le comité Nobel, en décernant un prix censé récompenser des initiatives de paix, accompagne efficacement toutes les criminelles politiques gouvernementales, intergouvernementales, institutionnelles et privées de domination nucléaire totale, légalement et en toute impunité.

Activités nucléaires, amiantes, pesticides, OGM plein champ, nanoparticules, agrochimie, agroalimentaire, monopoles industriels transnationaux, ventes d’armes, extractivisme, transports aériens et maritimes, surpêche, déforestation...

NAUSÉE.

Soyons clair, les activités nucléaires sont antinomiques avec la vie et avec une production et une consommation frugale et locale d’énergies renouvelables. Le nucléaire est ce qui empêche toute réelle transition énergétique, tout changement de paradigme, nos territoires et leurs populations sont otages de cette mortelle impasse militaro-industrielle imposée anti-démocratiquement.

Dans toutes les activités nucléaires, il n’y a strictement rien à recycler, tout est dangereux poisons durables, ingérables et proliférants.


JPEG - 382.5 ko
Cliquez pour comprendre le criminel mensonge étatique de l’acceptabilité sanitaire et sociale du nucléaire.

Taishan, Olkiluoto, Flamanville, Hinkley Point, nous sommes très loin d’avoir fini de payer la lourde addition financière, sanitaire et sociale, que nous devons aux criminelles politiques de tous les larbins haut de gamme de cette abominable filière militaro-industrielle :

...Fidèle à son positionnement en faveur de la complémentarité des ressources énergétiques, l’électricien français (EDF) confirme son souhait de ne pas fermer de réacteur nucléaire avant 2029 (centrale de Fessenheim mise à part)...

(Source : https://www.lemondedelenergie.com/r...)

STOP !

...Je soutiens mes ami-e-s Eric Pététin et Murielle Capdevielle qui se présentent à vos suffrages, lors des prochaines élections législatives, dans la troisième circonscription des Pyrénées Atlantique.

En tant qu’anarchiste, ce sont les ami-e-s que je soutiens et non la nuisible et illusoire délégation de pouvoir...

(Source : http://sanurezo.org/spip.php?article286)


JPEG - 312.4 ko
Ayla & Eric - DREAMERS for LIFE

Voilà pourquoi j’ai choisi de mettre, délibérément, les faces souriantes de deux ami-e-s sur la vignette de cet article, afin que ceux qui préparent les guerres et tous leurs criminels complices publics et privés comprennent la différence de nature qui existe entre eux et les bâtisseurs de paix, les guerriers de l’arc-en-ciel :


JPEG - 489.5 ko
Panière de légumes gratuits et bios du jardin de la ZAD d’Oloron Sainte Marie - Crédit photographique Murielle Capdevielle, alias Ayla Pététin.

Voici ce qu’écrivais Ayla, sur sa page facebook, le 2 août 2018, à 12h50 :

Salut à vous les genres... bon... la panière de légumes est partie... en partie, mais on a du aller vers au moins 50 personnes, mais seulement 4 ou 5 ont accepté, les bouquets d’aromatiques sont partis en priorité sinon on nous dit : « J’ai déjà un jardin », ou alors : « On saurait pas quoi en faire. » (? ?)

Du coup, on a donné les piments d’Espelette à des réfugiés et on leur avait donné rendez-vous à 10h00 ce matin, pour qu’ils voient le site, le jardin et éventuellement se poser avec nous, dans la nature, mais ils n’étaient pas là, on leur a donné les piments, car ils voulaient un truc très épicé.

Bref, on sait où est l’endroit où ils sont, mais on veut pas les harceler non plus, on ira leur apporter « à domicile » et on espère qu’ils nous rejoindront, car ensemble, on sera plus forts...

Sinon journée magnifique, soleil, chaleur et cet après midi baignade en prévision...

(Source : https://www.facebook.com/ayla.petet...)


JPEG - 65.5 ko
Le Gave, piscine de la ZAD d’Oloron Sainte-Marie.

Voilà ce qu’écrivait, il y a un an, mon ami Eric sur sa page facebook :

La situation écologique de notre Planète n’arrête pas de se dégrader et nous savons désormais que nous accélérons la destruction des conditions nécessaires à la vie avec notre religion de la Croissance et du « toujours plus ».

Si nous brûlons ce qui reste de pétrole et de gaz dans les gisements actuels cela entraînerait un réchauffement d’au moins 5 degrés avant la fin du siècle...

C’est pourtant ce que nous sommes en train de faire, sciant avec ardeur la branche sur laquelle nous sommes assis.

Parmi les causes du désastre, le secteur des transports se taille la part du lion, mais cela ne nous empêche pas de programmer de nouveaux aéroports, de nouvelles autoroutes et de nouvelles rocades, qui ne feront qu’aggraver la situation.

Parmi beaucoup d’autres combats contre la folie routière, la petite ZAD d’Oloron Sainte-Marie qui lutte contre l’Axe E7 Bordeaux/Valence, attend toujours ses guerriers et guerrières de la Nature, sur le plateau du Gabarn , en lisière de forêt, autour de quelques vieux et imposants châtaigniers, qui ne demandent qu’à accueillir de nouvelles cabanes !

Eric Pététin, le 10 août 2017.

Un mois plus tôt, le jeune opposant politique saoudiens, Amjad al-Moaybid, était légalement assassiné par décapitation, puis son corps crucifié en public jusqu’à pourrissement des chairs ; c’est ainsi que l’on rend « justice » au royaume saoudien, alliè et meilleur client des capitaines d’industries français, alliè des larbins de l’inique cinquième République française et de son opposition officielle, car électorale, donc médiatisée ; une opposition qui espère en la Sainte Croissance, en la solidarité entre travailleurs subordonnés et au financement public des partis politiques.


JPEG - 585.7 ko
La nature dit merci à tous les zadistes ! (Crédit photographique Ayla Pététin - Jardin de la ZAD d’Oloron Sainte-Marie)

Bien sûr tout cela est le résultat d’une courageuse persévérance, je me souviens l’hiver dernier, j’ai pu discuter avec une Ayla frigorifiée dans sa caravane (merci Gigi pour ce don), dans la froide humidité de la ZAD d’Oloron, bouteille de gaz volée, SEULE.

DÉPRIMÉE.

Je veux rendre hommage à toutes et tous les zadistes, du cœur, du respect et du courage, ils en ont à donner et ils n’ont rien à vendre, contrairement aux sanguinaires sociopathes qui leur font la guerre et les traitent comme des criminel-le-s.


JPEG - 467.4 ko
Le tipi de Jean Luc - Crédit photographique Ayla Pététin

LA VIE EST BELLE SUR LA PETITE ZAD GABARN / OLORON , ELLE Y EST MÊME DÉLICIEUSE LES JOURS DE CHALEUR ET DE BEAU TEMPS...

La ZAD a pris des airs de camp de vacances familiales, cette semaine, avec la présence de ma fille Mathilde et celle de mon pote Emmanuel, venu avec ses 2 petits anges, Baptiste et Flavie. Longues après midi au bord et dans le gave, siestes paradisiaques sur les mini plages de sable, bien cachées derrière de gros rochers, ouverture du sentier du soleil, qui nous permet désormais de traverser directement la forêt pour aller admirer son coucher sur Oloron, édifications de chouettes cairns délirants avec les cailloux du gave, jeux aquatiques avec des sangles tendues dans le courant, concours de ricochet, entretien du potager, palabres et fumette sous le tipi de Jean Luc...bref des vacances de rêve avec un seul regret : qu’on soit si peu à en profiter !!!

(Source page facebook de Eric Pététin : https://www.facebook.com/eric.petet...)

Violents banquiers, sénateurs corrompus, avec l’inique loi ELAN, vous rêvez de toutes et tous nous mettre légalement sur la paille afin d’accaparer la terre et les habitations.


JPEG - 374.7 ko
Cliquez pour comprendre pourquoi le respect de nos choix démocratiques référendaires passés ne peut, en aucun cas, être conditionné à une inacceptable soumission électorale future.

Prenez garde à vous, vous qui semez les futures tempêtes sanitaires et sociales, le vent de l’insubordination non violente active risque de prochainement balayer les urnes funéraires de votre union européenne, d’un boycott franc et massif !

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

Voir en ligne : ZAD plateau Gabarn 64 Oloron Sainte-Marie

Répondre à cet article