Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Ultimes Sociétés Sans Responsabilité

Ultimes Sociétés Sans Responsabilité

Tou-te-s uni-e-s ou tou-te-s cuit-e-s ?

dimanche 9 septembre 2018, par Le CA du Réseau Zéro Nucléaire, Roger NYMO

« Conférence intergouvernementale de l’ONU sur le climat de Copenhague, combien de représentants de la gestion des forêts ou de leurs peuples endémiques ? »

Un empêcheur de militer en rond, le 19 décembre 2009.

« Deepwater Horizon, quelles sanctions pour l’entreprise BPAmoco ? »

Un pélican survivant, le 28 avril 2010.

« Chute d’un des générateurs de vapeur du réacteur nucléaire n°2 de la centrale de Paluel, quelles sanctions pour l’entreprise EDF ? »

Un insubordonné au culte des leaders debout, le 31 mars 2016.

« Seul un complotiste peut croire et professer que les entreprises publiques et privées polluent sciemment la biosphère terrestre grâce à des complicités institutionnelles internationales ! »

Un élu légitimement inquiet de l’actuel réchauffement climatique global, le 8 septembre 2018.


JPEG - 268.2 ko
Voltuan et Hasna - Marche pour le climat 2018

Il faisait beau sur Paris ce 8 septembre 2018.

On a marché de l’Hôtel de ville de Paris à la place de la République.

Tou-te-s les représentant-e-s de la société civile, notamment ceux dont le pouvoir est d’entretenir une conscience positive globale de notre impuissance totale face aux actuels cercles vicieux, militaires et industriels, étaient présents.

Il s’agissait de s’intégrer aux flots des victimes coresponsables et consentantes de tous les désastres présents et de toutes les catastrophes annoncées.

Bientôt nous devrions de nouveau croire aux votes utiles, en temps utiles, croire en l’efficacité, aux consensus, aux compromis.

Les discours concoctés par des sociétés alternatives de communication, par les scénographes des rassemblements technophiles, voire transhumanistes, lançaient des tentacules noosphériques sournois tous azimuts.

Quelle menace latente devait nous suggérer la forme géométrique ténébreuse, qui flottait, anonyme, légère et mouvante, au dessus de nos têtes, angoisse terroriste opportunément sans visage, sur l’esplanade de la Libération ?


JPEG - 198.9 ko
Scénographie propagandiste de soumission obligatoire à un système tout puissant.

Quelles coteries gèrent les manufactures de tous les espoirs frelatés du green « chaud » bizness politico-médiatique, qui sont celles et ceux qui flottent toujours et ne coulent jamais ?

Qui déterminent le prêt-à-penser et conçoivent les kits militants des organisations ayant en commun le même paradigme pastoral conformiste de boutiquiers responsables et jamais coupables ?

Qui, au sein d’organisations verticales, cultivent le respect des chefs et constituent les socles résilients d’une opposition agréée et totalement compatible avec le modèle économique dominant ?

Qui nous demandent d’attendre, des élu-e-s et des décideu-ses-rs, des mesures « urgentes », depuis des décennies, pour éviter le pire, sans bien sûr rien changer à l’essentiel :

Garder le contrôle sur le beurre et l’argent du beurre !

Quid de ces marées humaines, qui se prétendent apolitiques, et qui acceptent goulument tous les partisans, toutes celles et ceux dont le but essentiel est la croissance de leurs audiences ?

Les grands troupeaux soumis sont-ils la garantie de la résilience de tous les bons bergers, ceux que nous avons régulièrement la chance et le devoir d’élire, ceux pour lesquels nous devons toujours donner le meilleur de nous même, sans jamais rien attendre en retour ?

Qui osera prétendre que la préoccupante mort des sols et des océans sont des problèmes vitaux liés directement aux activités des sociétés de pillage-gaspillage généralisés, aux activités prédatrices de sociétés d’éleveurs, plutôt qu’aux activités respectueuses des sociétés de jardiniers ?

Nos origines pastorales sont-elles intrinsèquement instables, nuisiblement concurrentielles et agressives ?

Les sociétés aux origines agraires sont-elles intrinsèquement solidaires, favorablement coopératrices et accueillantes ?

Les sociétés agraires ont-elles été détruites par les sociétés pastorales, ou peut-on espérer de salutaires endosymbioses ?

Sans surprise, les véritables guerriers de l’arc-en-ciel étaient minoritaires parmi les rangs des marcheurs.


JPEG - 172.8 ko
1000 tonnes de co2 par jour à 35 kilomètres de Paris.

C’est avec plaisir que j’ai croisé des représentant-e-s du comité citoyen « vexinzone109 » :

...Le scandale de la dernière cimenterie d’Île-de-France, 1000 tonnes de CO2 par jour. Des métaux lourds, des Nox et quantité de particules fines et pas très fines poussées par le vent d’ouest, dans la vallée de la seine, vers la capitale (...) un projet de carrières de calcaires de 5 500 000 m2 dans le parc naturel régional du Vexin (...) Mobilisons-nous ! Une enquête publique sur le projet de carrière à Brueil se tiendra à partir du 17 septembre 2018, jusqu’au 19 octobre 2018...

(Source : https://www.avl3c.org/ )


JPEG - 756 ko
Nuisibles camions vibreurs.

Voici ce que l’Aspache Pétof a écrit sur son mur facebook, le 7 septembre 2018, à 09h36 :

Pau le 6 septembre 2018 :

PREMIER COUP DE SEMONCE CONTRE TOTAL ET SON MONDE DANS SES RECHERCHES CRIMINELLES D’HYDROCARBURES AU NORD DU BÉARN

Une dizaine de personnes ont répondu à l’appel du collectif de citoyens opposés aux scandaleuses et criminelles recherches d’hydrocarbures, dans le nord Béarn.

D’un commun accord, à la vue des camions vibreurs encore à l’arrêt, elles décidèrent de dégonfler les pneus de ces engins de mort, en toute non-violence.

Elles durent interrompre leur action et s’enfuirent en courant, sous la menace de plusieurs employés, énervés et agressifs, voulant en découdre.

S’étant ensuite cachées dans la forêt, pour échapper à leurs menaces, elles se sont faites poursuivre par les mêmes employés et leur patron, de plus en plus énervés et menaçants.

La situation devenant tendue, deux personnes harcelées décidèrent de se livrer aux gendarmes, préférant une interpellation et une audition à une agression « populiste » pouvant mal tourner.

Finalement, 7 personnes se firent interpeller par les gendarmes et le SPIG, venu en renfort et furent auditionnées à la gendarmerie d’Arzacq, en fin de matinée et ensuite libérées, en attendant d’éventuelles poursuites judiciaires.

Au soir de ce premier coup de semonce (gentil) contre Total et son monde, les auteur.e.s de cette action de résistance pacifique et déterminée, sont très heureux et heureuses d’avoir pu un peu perturber cet honteux Grand Projet Nuisible Imposé (GPNI).

Ielles lancent un appel au peuple et aux enfants à venir en masse, lundi 10 septembre au matin, à 8h00 au plus tard, devant leurs camions diaboliques, sur la commune de Fichous-Ruymayou, pour les empêcher de continuer leur travail écocidaire !!!

A l’heure où il est enfin question d’inscrire à l’Article 1 de la Constitution la nécessité vitale de préserver l’Environnement face aux très graves menaces du changement climatique, quelques mois après la loi Hulot , interdisant sur le territoire de l’Hexagone, toutes nouvelles recherches d’hydrocarbures et 2 ans après les fameux accords de Paris, il est vraiment urgent d’arrêter cette entreprise illégale !

Un départ collectif en voiture aura lieu sur le parking est de la gare de Pau, au pied de la dernière vieille cheminée d’usine, à 7h00 du matin.

ZAD PARTOUT !!! NO PASARAN !!! OH PACHAMAMA !!! PAIX et AMOUR !!!

Contacts : Pétof 07 67 02 23 64 - Marie : 07 81 56 43 73 - Christophe : 06 51 89 16 93

(Source : https://www.facebook.com/photo.php?...)

Sur l’esplanade de la Libération, le 8 septembre, à 13h49, j’ai reçu ce SMS de mon frère de lutte Eric Petetin au nom des zadistes d’Oloron-Sainte-Marie :

Contre TOTAL et son monde dans le nord Béarn !!!

Transformons le bel essai du jeudi 6 septembre, par une splendide transformation populaire, joyeuse et déterminée, lundi matin, à Fichous-Ruymayou, face à leurs engins de mort !

ZAD PARTOUT !

¡ No pasarán ! Oh Pachamama ! Amour et Paix !

Le 8 septembre, pour dénoncer les conséquences climatiques :

FAIT.


JPEG - 799 ko
Cliquez sur l’image pour plus d’infos.

Le 15 septembre, contre l’impunité institutionnelle des empoisonneurs publics et privés :

A FAIRE.

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

P.S. : Interdire uniquement les pesticides de synthèse, c’est poursuivre dans la mortifère impasse spéciste, qui nie le nécessaire partage du monde, indispensable préalable au respect naturel de toutes les vitales coévolutions ; tu ne tueras point (final).

Voir en ligne : World March for Life, à Paris

Répondre à cet article