Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Nouvelles de Syrie...

Nouvelles de Syrie...

« Les nouvelles consciences dans la société Syrienne depuis la Révolution »

dimanche 18 novembre 2018, par merejkowsky pierre, Roger NYMO

« …Ce que veulent les États-nations alliés de la fédération des États-Unis d’Amérique, ce que veulent les États-nations alliés de la fédération de Russie, ce que veut le gouvernement de l’État-nation syrien, n’a strictement rien à voir avec les aspirations légitimes des peuples qui appartiennent aux territoires syriens… »

Roger Nymo, le 27 janvier 2018 - http://sanurezo.org/spip.php?article320


JPEG - 401.3 ko
Pour les peuples, chaque guerre est une défaite.

Vendredi 16 novembre 2018, le collectif Ligne de Crêtes a invité Yahia Hakoum à présenter sa conférence :

« Les nouvelles consciences dans la société Syrienne depuis la Révolution »

(Paroles entendues par Merejkowsky ne présentant qu’une partie de la vérité relative à l’espace temps.)

Au début de l’année 1992, on écrivait des mots sur les murs…c’était une réappropriation de l’espace public, parce qu’avant l’espace public il n’était occupé que par Assad père et fils, des photos partout, des statues gigantesques, et d’un seul coup tout le monde s’est mis à écrire sur les murs…

Il faut savoir que certaines zones en Syrie sont encore occupées par des comités locaux, les comités locaux s’occupent de tout, aussi bien des routes, de l’éducation, de l’électricité, et certaines femmes voilées ont mis à la porte des zones des gens de Daech, c’est la vérité, ces zones existent.


JPEG - 340.3 ko
Les saigneurs célèbrent leur armistice.

A l’école, il faut savoir que je faisais chaque matin le salut nazi, je ne savais pas que c’était le salut nazi, mais il fallait faire le salut nazi, car nous étions élevés, non pas dans la haine d’Israël, mais dans la haine des juifs, la haine des juifs était le ciment qui permettait de justifier le mal être général, la misère, la bureaucratie, la corruption, en un mot la dictature de quelques privilégiés sur le peuple, maintenant, je vous le dis franchement, les ennemis de mon peuple ce n’est pas Israël, même si je vais manifester quand Tsahal bombarde la bande de Gaza, les ennemis de la Syrie, ce sont Poutine, l’Iran et le Hezbollah qui occupent illégalement la Syrie...

Le pouvoir aussi en Égypte inculque, dès le plus jeune âge, la haine des juifs, et ce, d’une manière perverse, en remettant en cause le nombre de morts de la Shoah, afin de laisser ainsi entendre que la Shoah est peut être un mensonge, pour donner une situation de bouc émissaire au peuple et c’est la même chose dans beaucoup de pays arabes ; en ce qui concerne le voile, je voulais juste dire que ma mère portait un voile, parce que c’est l’habitude à la campagne et que les communistes idéologues, ont eu un discours élitiste, que le peuple ne peut pas comprendre, ma mère a été horrifiée, quand elle a appris que je sympathisais avec le wouabbisme (« wahhabisme » ndt), il faut comprendre qu’on peut porter un voile et être de gauche, ou de droite, ou d’extrême gauche, ou d’extrême droite, je ne sais pas ce que c’est un arabe syrien, porter le voile est une identification qui correspond à la genèse de pays arabes, récemment créés et qui ne peut se reconnaitre que dans le partage d’une même religion, il n’y a pas d’arabe, il y a des musulmans, qui portent éventuellement des voiles, ce n’est pas évident de se construire une conscience politique, c’est cela que je voulais dire sur le voile, savoir pourquoi des jeunes sont partis rejoindre le Djihad, c’est un problème de la France , la France doit se demander pourquoi la république a conduit des jeunes à rejoindre le Djihad, ce n’est pas un problème syrien…

Je comprends que des syriens retournent en Syrie, je ne les juge pas, je ne les condamne pas, mais, personnellement, je refuse de retourner en Syrie, Assad veut naturellement que les syriens reviennent, mais il tue torture tous ceux qui reviennent et qui le contestent, personnellement, j’ai été arrêté trois fois, torturé et emprisonné, je connais le cheminement, c’est difficile pour certains d’être coupés de leur famille, de leur ville natale, mais encore une fois, si certains exilés retournent en Syrie, pour passer des vacances, je ne les condamne pas, c’est une question personnelle, je ne les juge pas...

Au début, la révolution était spontanée, et puis les anciens militants ont voulu raccrocher la révolution à des modèles, et ça, le peuple n’a pas compris, encore une fois le communisme est une belle idée, mais elle a été présentée d’une manière élitiste, et les gens ne comprennent pas…

Il faut savoir aussi que dans les pays arabes, quand il y a une catastrophe, ce sont les Frères Musulmans qui viennent, car le pouvoir corrompu se fiche d’envoyer des secours, donc si les gens votent pour les Frères Musulmans, ce n’est pas parce qu’ils sont religieux, c’est parce que les religieux organisés sont les seuls à faire quelque chose pour les gens dans la détresse, c’est cela qu’il faut comprendre et arrêter de croire que les gens sont fanatisés par la religion, c’est ce que veut faire croire l’occident, pour justifier le chantage, c’est les dictateurs Assad ou le chaos, ou le terrorisme en France…

Et puis, les intellectuels arabes n’ont jamais été clairs avec le nationalisme, ils ont fait croire aux gens, qu’en étant nationalistes , ils se libéreraient des dictateurs, en cela, ils ont agi comme des idiots, leurs idées étaient bonnes, mais l’idée de mêler le nationalisme à l’idéal communiste n‘a aucun sens, puisque c’est justement le contraire, je ne comprends pas comment ils ont pu soutenir les Nasser, et tous les dictateurs…

Je sais que tout le monde aspire à vivre, à réfléchir...

Les zones libérées constituent un premier noyau, dans lequel les gens se diront qu’ils pourront voter et surtout arrêter d’avoir peur, c’est terrible d’avoir peur...

La dernière fois que j’ai voté en Syrie, le type des renseignements généraux m’a dit « on a voté pour toi »…

Ils ont d’ailleurs laissé tous les islamistes pénétrer dans les facs, sans aucun problème, comme si, pour eux, Daech devenait un rempart contre les aspirations démocratiques…

C’est terrible d’avoir peur, mais maintenant, même après les bombardements, c’est hallucinant de voir ce que les gens écrivent sur les blogs et sur les réseaux sociaux, les réseaux sociaux sont un formidable outil de lutte contre les dictateurs, l’appel à la liberté est plus fort que la dictature, parce que c’est dans la nature de l’homme de réfléchir, aucune dictature ne pourra empêcher l’homme de réfléchir et d’aspirer à la liberté.

(Source : http://merejkowskypierre.over-blog....)

Merci Pierre pour cette captation de vérité, relativement à ton propre repère spirituel, mais en tenant néanmoins compte de la « transformation de Merejkowsky », pour échapper aux nuisibles pesanteurs de la pensée unique.

Notre ami Pierre Merejkowsky n’écrit pas que des choses intéressantes, il les interprète aussi :

Amitiés fraternelles, Solidaires & AntiNUcléaires.

Pierre Roullier, alias Roger Nymo

Voir en ligne : Le Blog de Pierre Merejkowsky

Répondre à cet article