Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Lettre ouverte d’Aline à François.

Lettre ouverte d’Aline à François.

La fin de l’omerta nucléaire c’est maintenant ?

lundi 21 mai 2012, par Roger NYMO

Chose promise chose due !

Aline attendait avec impatience que le Président de la République Française nouvellement élu entre officiellement en fonction, que les non évènements des nominations ministérielles soient passés, que l’enfumage médiatique pré élections législatives d’une réduction de 30% du « salaire » du Président, qui avait été augmenté de 170% par son prédécesseur, soit l’information principale de ce changement de clan à la tête de la France.

Qu’est-ce qui attend François à son retour du G8 où avec humour nos oligarques ont repris en cœur le discours fallacieusement criminel d’une croissance salvatrice dans un monde fini sans que les 100 000 personnes qui meurent actuellement de faim chaque jour sur la planète terre ne soient prochainement plus nombreuses ?

Accepterons-nous d’être les relais complaisants de l’actuel pouvoir en place qui ne revient pas sur l’adhésion de la France à l’OTAN véritable cadeau empoisonné du clan Sarkozy à la France ?

Devons-nous nous faire complices de ceux qui désirent conserver nos arsenaux nucléaires terroristes ?

Quid du scandaleux Meeting AREVA ?

Laisserons-nous comme par le passé se tenir en France le prochain salon de la mort EUROSATORY ?

Devons-nous accepter la continuité d’une politique rétrograde avec en prime le silence complice d’une opposition institutionnelle aux ordres ?

60 000 postes créés à l’éducation nationale en cinq ans quand 64 000 enseignants partiront à la retraite durant la même période. Guéant remplacé par Valls. La promesse de fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim pour 2017 en échange d’un ministère hochet à 9000 euros par mois pour Madame Duflot qui situe la centrale de Fukushima dans l’hémisphère sud !

Concernant Madame Aline Pauchard, native de Bollène, ville du triangle de la mort Cadarache - Marcoule -Tricastin, sa situation actuelle est identique à celle que nous endurerons tôt ou tard si nous ne prenons pas la décision difficile mais vitale d’arrêter toutes les installations nucléaires.

En juillet 2008, ce sont plus de 74 kilogrammes d’uranium qui sont rejetés accidentellement dans la nature à partir du site de la SOCATRI filiale du groupe AREVA, installée dans l’emprise nucléaire de Tricastin. Cette brusque pollution des eaux nécessitera plusieurs centaines de millions d’années pour perdre seulement la moitié de sa radioactivité.

Silencieusement les invisibles anges de la mort atomique alias radionucléides vont rapidement contaminer les cultures mitoyennes et les riverains. Les médecins constatent depuis cet « incident nucléaire » une augmentation de cancers de la thyroïde ou d’autres organes. C’est malheureusement le cas d’Aline, atteinte au foie.

Plus de 220 habitants de Bollène vont subir l’annulation de la vente de leurs habitations, suite à la fuite de 2008, comme double peine. Ils se retourneront contre AREVA pour demander réparation. Ils interpelleront le Président de la République et leurs élus en vain.

Voilà pourquoi Aline est malade ET ruinée.

Comme elle l’avait annoncé dans son message vidéo d’interpellation sur les conséquences sanitaires et sociales de toutes les installations nucléaires :

« Quelle que soit la personne élue au soir du dimanche 6 mai 2012 elle devra rapidement apporter une réponse aux questions vitales que je viens de poser et dont les réponses nous concernent TOUS. »

C’est au sujet de ces questions vitales qu’Aline a décidé d’interpeller François Hollande par l’intermédiaire d’une lettre ouverte qu’elle lui a envoyé vendredi 18 mai 2012 au matin et que voici :

PDF - 1.2 Mo
Lettre ouverte d’Aline Pauchard au Président François Hollande

Résumé des épisodes précédents : Nicolas Sarkozy croyait pouvoir désamorcer la bombe électorale qui l’a politiquement pulvérisé !

Il a proposé à Aline d’être reçue par le Préfet de Vaucluse entre les deux tours des élections présidentielles françaises : « Cachez cette vidéo que je ne saurais voir ? »

Aline a rendez-vous lundi 21 mai 2012 à 15h00 avec le Préfet de Vaucluse nommé par Nicolas le petit en mars 2009, elle lui transmettra sa lettre ouverte au nouveau président de la république !

Partie de chaises musicales en perspective à la Préfecture de Vaucluse ?

Pour voter contre la continuité de la politique criminelle pro nucléaire de la France continuons à diffuser largement le message vidéo d’Aline :

Nous sommes TOUS concernés depuis 1956 par l’article deux de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) :

« L’Agence s’efforce de hâter et d’accroître la contribution de l’énergie atomique à la paix, la santé et la prospérité dans le monde entier ».

Nous sommes tous concernés par l’accord scélérat de 1959 qui interdit à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de communiquer et d’agir en cas de problèmes sanitaires liés à la dispersion de radionucléides sans l’accord préalable de l’organisation criminelle internationale AIEA.

Le CAN84 lance un appel à participer à une « Marche pour la vie pour l’arrêt immédiat du nucléaire » du 18 au 25 août prochain (renseignement sur : www.coordination-antinucleai...)

En France la contamination radioactive est quotidienne, 42 réacteurs nucléaires sur 58 vont dépasser prochainement leur durée de vie initialement prévue à 30 années !

Les personnels sous-traitants des installations nucléaires sont en première ligne et ne bénéficient d’aucun statut protecteur, aucun suivi médical particulier n’est prévu pour leurs familles !

Sous payés et sur dosés, ils ont entre leurs mains le sort d’une population maintenue sciemment dans l’ignorance de la sournoise contamination quotidienne que diffuse une centrale en fonctionnement dit « normal ».

En Australie , en Afrique, au Canada, la société AREVA veut s’accaparer l’uranium des sols sans se soucier des conséquences sanitaires et sociales sur des populations qui appartiennent à ces territoires depuis d’innombrables générations !

Le Réseau Zéro Nucléaire continuera à soutenir toutes les personnes qui souffrent directement ou indirectement des conséquences inéluctables de toutes les activités nucléaires mortifères.

Rejoignez-nous et aidez-nous à mettre en place un site Internet Réseau Zéro Nucléaire pour l’échange, la diffusion et l’organisation horizontale de la vitale lutte antinucléaire internationale.


Formulaire d’adhésion en ligne au Réseau Zéro Nucléaire.

« La véritable opposition c’est le parti de la vie »

Je déclare adhérer à la charte du Réseau Zéro Nucléaire : http://www.sanurezo.org/Charte_du_R...

et avoir pris connaissance de ses statuts : http://www.sanurezo.org/Statuts_du_...

Cotisation annuelle :

Particulier : de 1 à 5 € ou plus (si affinité).

Association : 1€ par adhérent.

Vous pouvez payer votre cotisation annuelle grâce au bouton « Paypal » qui se trouve sous ce formulaire.

Vous pouvez aussi payer votre adhésion par chèque à l’ordre de Réseau Zéro Nucléaire.

Envoyez votre chèque à cette adresse postale : Réseau Zéro Nucléaire / 8, rue des Lilas / 93800 Epinay-sur-Seine.

Formulaire d’adhésion au Réseau Zéro Nucléaire
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
:
:
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
[Obligatoire] :
:
:
: Veuillez entrer une adresse Web valide (de type http://www.monsite.com/...).

Documents joints

2 Messages de forum

  • Lettre ouverte d’Aline à François. Le 22 mai 2012 à 16:21 , par Astérix

    Bonjour, Je crois qu’il est temps, que c’est l’heure de se mobiliser « pour le Vivant ». Les autorités, dirigeants, élus, ceux qui remplissent leur journée de ce qu’ils appellent « travail », n’ont pas conscience et ne veulent pas savoir que nous sommes entrain de dégrader, humilier, détruire ce qui est vivant, tant chez les êtres humains que dans la nature, sur la planète. Je sonne l’alarme. C’est à ceux qui comprennent à quel point l’injustice pour les vivants est à son comble que j’en appelle. Quand on remplit un rôle, une fonction, on se croit utile. Quand on n’est que vulnérabilité, on remet en question les buts poursuivis par ce qui est officiel, « normal », le politiquement correct. Est-ce que ça a un sens de détruire le Vivant pour faire de l’argent ? Oui, je mets dans la même enveloppe aussi bien les humains que la planète toute entière. Les scientifiques et les économistes tirent la sonnette d’alarme. Je crois qu’il ne faut pas confondre les institutions qui ne sont que des outils sociaux(une personne morale ou une technique) et ceux qui respirent, souffrent, et se posent des questions. Rien n’est antérieur, ou supérieur, pas même la loi, à l’être vivant. Ils vivent des avantages et inconvénients réciproques partagés. Or, les États exigent que les êtres humains aient des papiers pour justifier leur présence sur la terre ! C’est dire leur arrogance. Je suggère que nous exigions des États, qui tous ont signé la charte des droits humains, le respect de leur signature. Un toit pour assurer la sécurité, de quoi manger pour assurer sa subsistance, des vêtements pour avoir chaud, de l’eau pour pouvoir être propre, que ce minimum soit assuré pour tous les habitants de cette planète. Comme les États favorisent le commerce et l’argent, ils ont le devoir de reconnaître un nouveau droit civil à tous les habitants de leur territoire. Ils exigent des papiers, nous exigeons que chaque habitant aient satisfaction de ses besoins vitaux afin de préserver sa liberté : il ne sera plus pris en otage par l’économie. Il y a plusieurs modèles économiques possibles : la monnaie distributive, le revenu de base inconditionnel, ou demander aux économistes d’inventer autre chose. Mais ce n’est pas de l’économie que nous avons ce jour, c’est le déni total de justice. Vous êtes en relation avec les 99%, Indignados, Occupy, printemps arabes, Grecs, désobéissance, Attac, etc. Mobilisons nous sans oubliez d’informer les membres des ONG. et des religions. Les « dirigeants » doivent entendre et comprendre que nous ne voulons plus de cette organisation.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article