Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Elle résiste, elle marche et elle assure !

Elle résiste, elle marche et elle assure !

Résistance planétaire non violente pour la défense de toute vie.

jeudi 5 juillet 2012, par Le CA du Réseau Zéro Nucléaire, Roger NYMO

Aline Pauchard alias « La femme qui résiste » applique la maxime suivante à la lettre :

« Ne compte que sur toi-même, parce que les autres comptent sur toi ! »

Aline sait que pour informer les Français(es) sur les inéluctables et mortifères conséquences sanitaires et sociales de toutes les installations nucléaires, il lui faudra affronter un monstre de désinformation planétaire.

En France, elle affronte une part importante de l’hydre internationale qui gangrène ce qui reste de notre République depuis la funeste création en 1945 du Commissariat à l’Énergie Atomique (et aux énergies alternatives), passage initiatique pour accéder aux infernaux pouvoirs militaires et industriels nucléaires.

L’ajout humoristique des énergies alternatives derrière l’acronyme CEA, en lieu et place des indispensables énergies renouvelables pérennes et respectueuses de l’environnement, est l’œuvre noosphèrique de la précédente équipe de comiques mise en place en France par le lobby nucléaire mortifère pour « gérer », dans une illusion de démocratie à base de délégations conditionnelles de pouvoirs, les doléances légitimes des turbulents autochtones.

Depuis nos oligarques et ceux qui les forment savent que leurs pouvoirs de nuisance sont totalement dépendants de l’atome et de ses maîtres français CEA et AREVA !

Mais en réalité c’est l’abomination nucléaire qui mène l’ensemble de notre planète !

Cette abomination tentaculaire est devenue la seule véritable faiseuse de rois et de reines des temps dits « modernes ».

Ces temps trouvent leurs origines au cœur du deuxième conflit mondial.

C’est à cette terrible période que seront imposées sur terre les impitoyables doctrines Onusiennes concernant l’acceptabilité des frappes aériennes massives de populations civiles (technique initiée à petite échelle à Guernica par le pouvoir nazi et immortalisée par le grand Picasso).

Une reproduction de ce tableau a été cachée en 2003 à l’ONU à la demande des diplomates américains par une toile bleue lors du vote de la résolution concernant la seconde guerre d’IRAK qui restera définitivement et juridiquement une invasion pure et simple (sport favori de monsieur Adolf Hitler).

Les inhumaines frappes aériennes massives américaines sur les populations civiles Irakiennes seraient-elles à l’origine de cette « étrange » allergie artistique ? (fin des stocks de bombes à fragmentation de la guerre du Vietnam sur les habitants des villes Irakiennes lors de la première guerre d’Irak !), ou est-ce la conception et l’emploi par les USA de la bombe MOAB, la GBU-43/B, bombe thermobarique de 9,5 tonnes guidée par GPS et par un gyroscope aux effets similaires, hors radioactivité, à une petite arme nucléaire ?

Cela fait partie des raisons pour lesquelles Aline Pauchard soutient tout ce qui peut aider la vie contre les forces mortifères qui tendent à la faire disparaitre.

Elle a soutenu devant le siège d’AREVA le 23 juin dernier à Paris le rassemblement « Une seule tribu pour sauver notre mère la terre » initié par Sept Îles sans uranium (SISUR) dont le porte parole Marc Fafard a fait le voyage du nord du Québec jusqu’à Paris, par Minganie sans uranium (MSU), par le Réseau Zéro Nucléaire (RZN), par le Collectif Antinucléaire de Vaucluse (CAN84), par le Collectif Antinucléaire d’Île-de-France arrêt immédiat (C.A.N. IdF arrêt immédiat), par les Jeûneurs Vigilants de Taverny (JVT), par le Mouvement Citoyen Lotois pour la Sortie Du Nucléaire (MCLSDN), par le Comité de Solidarité avec les peuples amérindiens (CSIA-Nitassinan) qui était représente sur place par Max Meynier.

Elle boycotte le scandaleux Meeting AREVA du 06 juillet prochain au Stade de France qui détourne l’argent public des citoyens des villes de Saint-Denis et de Paris pour désinformer sur l’industrie nucléaire par captation de l’image positive du sport, avec la complicité du journal l’Humanité ! :

Elle soutient le jeûne d’interpellation de Taverny, du 06 au 09 août, organisé par « Les Jeûneurs Vigilants de Taverny » dans l’ancienne Salle des Fêtes que la mairie de Taverny prête depuis l’origine aux jeûneurs qui viennent de partout pour commémorer le souvenir des nombreuses victimes des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki. Ce jeûne historique et symbolique a été initié par Madame Solange Fernex et a été soutenu par Monsieur Théodore Monod.

Elle sera présente pour notre prochaine « NUIT RADIO ACTIVE RZN » sur Radio Enghien, le matin du mardi 07 août 2012, matin du deuxième jour de notre jeûne de quatre jours entre la date du bombardement nucléaire de la ville d’Hiroshima le 6 août 1945 et celle du bombardement de la ville de Nagasaki le 9 août 1945. Avec nous pour jeûner et animer les débats notre hôtesse Joëlle Vérain et « D’un Renard » du Collectif Antinucléaire Île-de-France arrêt immédiat (C.A.N. IdF arrêt immédiat).

Vous pouvez réécouter ci-dessous en intégralité l’appel du 18 juin 2012 d’Aline Pauchard :

Elle appelle avec le Réseau Zéro Nucléaire (RZN) à participer et à soutenir massivement la « Marche pour la vie » organisée par le Collectif Antinucléaire de Vaucluse (CAN84) du 18 au 25 août 2012 , au cœur du triangle de la mort Cadarache-Marcoule-Tricastin pour l’arrêt immédiat du nucléaire et en solidarité avec le peuple japonais dans son combat pour un arrêt définitif de toutes les installations nucléaires.

Aline Pauchard résiste et en plus elle assure !

Elle colle les affiches pour la « Marche pour la vie » directement devant le site nucléaire mortifère de Tricastin (merci à son mari Sylvain pour les photographies).

Comme Aline ne nous laissons plus faire !

Récupérons le pouvoir qui nous appartient en exigeant de normal François la sortie immédiate de la France de l’organisation militaire criminelle qu’est l’OTAN.

Le retrait d’une loi anticonstitutionnelle qui impose l’achat d’éthylotests à tous les conducteurs ce qui aura au niveau de notre sécurité routière le même impact que l’achat obligatoire de préservatifs par les prêtres catholiques sur la démographie de notre pays.

La récupération des 1,5 millions d’euros scandaleusement perçus par Madame Anne Lauvergeon principale responsable des exactions de l’entreprise AREVA durant 12 années.

Un seul mot d’ordre : RÉSISTANCE !

Répondre à cet article