Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Vigilance citoyenne > Solidaire de Pétof, solidaire de Rémi Fraisse !

Solidaire de Pétof, solidaire de Rémi Fraisse !

lundi 9 octobre 2017

Le 17 octobre 2017, notre ami le dissident écologiste non violent Eric Pététin est de nouveau convoqué par la justice française :


JPEG - 177 ko
Cliquez pour accéder au fichier PDF imprimable de l’affiche.

Grâce à l’aide de mon ami Fabrice David, je pourrai être présent, pour apporter mon soutien à la libre expression d’une triste réalité : la mort impunie d’un jeune écologiste non violent, tué par une grenade lancée par un gendarme.


JPEG - 117.7 ko
Madame Solange Fernex et mon ami Fabrice David (Plus d’infos en cliquant sur l’image)

Mes amis Jean-Baptiste (l’homme aux pancartes) et Mark (cheminot Sud-Rail) feront eux aussi ce déplacement solidaire depuis la région parisienne, nous retrouverons sur place nos ami-e-s Gigi (notre hôtesse), Muriel et bien sûr Eric.


JPEG - 232.3 ko
Mes amis Pétof et Voltuan par Roger Nymo - 16 octobre 2014

Notre ami Pierre Merejkowsky ne pourra malheureusement pas être présent.

Peut-être aurai-je à cette occasion militante le plaisir de rencontrer enfin Monsieur David Cruz ?

J’ai informé notre ami Jean-Baptiste Eyraud (Babar du DAL) de la tenue de ce rassemblement solidaire, j’espère qu’il pourra prévenir, comme je lui ai demandé, Messieurs Noël Mamère et Jacques Gaillot.

Voici ce qu’écrivait notre ami Pétof, sur son mur facebook, le 16 septembre dernier, au sujet de cette convocation :

...je serai jugé pour un graffiti injurieux envers l’institution militaire, réalisé sur le mur de la gendarmerie d’Angoulême, en octobre 2015, à l’occasion du 1er anniversaire de l’horrible mort de Rémi Fraisse à Sivens...

Participant à la marche partie de la ZAD d’Agen jusqu’à Paris, à l’automne 2015, nous avions organisé une petite manifestation dans les rues d’Angoulême, en hommage à notre jeune frère Rémi, tué par une grenade lancée par un gendarme mobile, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014.

Aimant toujours écrire sur les murs, j’avais pris ma plus belle bombe pour rappeler à l’État et à l’armée qu’ils étaient bien les responsables de ce drame et avais écrit :

« Hommage à notre frère Rémi, tué par la gendarmerie nazionale. »

Merci de venir me soutenir ce jour là à Pau si vous le pouvez.

Nous serons là, car nous le pouvons, mais surtout parce que nous te le devons, nous le devons aussi à la mémoire de Rémi Fraisse, en hommage à toutes les innocentes victimes de l’inique état d’urgence, à tous les courageux et non violents zadistes, à tous les insubordonnés d’un système qui légalise et justifie la domination des faibles par les forts et la suicidaire exploitation sans frein de toutes les ressources naturelles fussent-elles non renouvelables.

Vous pouvez apporter votre soutien financier aux zadistes d’Oloron-Sainte-Marie en cliquant sur l’image ci-dessous :


JPEG - 396.2 ko
ZAD Partout !

Pour celles et ceux qui le peuvent, rejoignez-nous à Pau le 17 octobre prochain !

Amitiés Solidaires & AntiNUcléaires.

Voir en ligne : Rassemblement de soutien à Pétof.

Répondre à cette brève