Solidarités AntiNUcléaires
La véritable opposition c’est le parti de la vie

Accueil du site > Feuilleton antinucléaire

Feuilleton antinucléaire

Dernier ajout : 3 février.

Articles de cette rubrique

  • JOIE CAPITALE

    « La criminelle stupidité nationale française consiste à prétendre que l’étranger représente un danger pour nos vies et celles de nos enfants. » Roger Nymo (1960 -2XXX) Mon ami Bruno m’a envoyé un texte intitulé : UN DRÔLE D’OISEAU VIVANT DANS UN MONDE BIEN ÉTRANGE. Il y décrit avec son apparente simplicité stylistique, et sa douceur contemplative, les plaisirs simples d’un parisien de cœur. Son regard n’est jamais nostalgique, ses visions ne sont jamais les résultats corpusculaires et rétiniens (...)

  • JE SUIS JUIF DONC JE SUIS ARABE

    20 janvier, par merejkowsky pierre

    J’avais lu ce texte de Sarah B. Cohen, fin décembre 2018, sur le blog de mon ami Pierre Merejkowsky, j’avais eu l’envie immédiate de le diffuser sur sanurezo.org... Le samedi 19 janvier 2019, Pierre m’appelle pour me proposer de le publier, m’évitant ainsi de lui en faire la demande. R.N. « Chroniques Palestiniennes. » un récit de Pierre Merejkowsky Présentation de Sarah B. Cohen : Chroniques Palestiniennes, ciné-roman de Pierre Merejkowsky, réalisateur de films indépendants, bientôt (...)

  • UN APRÈS-MIDI EN COMPAGNIE DE PEDRO ILDEFONSO

    13 janvier, par Bruno Cuello, Roger NYMO

    Mon ami Bruno est un drôle d’oiseau, qui, par honnêteté intellectuelle, ne vole jamais, mais donne à lire. Il écrit en anglais, en portugais, en espagnol, et , heureusement pour moi, en français. Sa légèreté de plume le libère de l’angoisse carcérale des nids conformistes, il couve choses et gens de son doux regard, et, si la chose jamais n’éclos, il lui donne tout de même un prénom : Est-ce cela le déni de la mort ? Je vais vous dire un secret à propos de Bruno, son nom de plume est « cou », en espagnol. (...)

  • OUAIS TOUS ENSEMBLE

    30 novembre 2018, par merejkowsky pierre

    14 juillet, jour de la fête nationale, le réacteur numéro deux explose. L’embouteillage, gigantesque, empêche l’arrivée des secours de première urgence. L’Assemblée Générale se réunit. Le grotesque succède au sacrifice. 14 juillet. Le préfet a écrit de sa main sur l’arrêté préfectoral qu’en ce jour de fête nationale, il était formellement interdit de lancer des pétards sur la voie publique. Ceci n’est pas un escargot ! L’escargot laisse une trace sur la vitre qui protège l’arrêté préfectoral. Dans la (...)

  • FESSENHEIM 06h33

    17 août 2018, par merejkowsky pierre

    Voici un nouvel article de mon ami Pierre Merejkowsky. A sa lecture, j’ai tout de suite pensé à Isaac Jacob (Pierre Dac) et à Francis Blanche dans leur fameux sketch musical : « Le parti d’en rire. » Même s’il ne nous restait que ce choix, choisissons de mourir de rire face au conspirationnisme de tous les imbéciles ! R.N. Ouais ! Toutes ensemble, tous ensemble, ouais ! 14 Juillet 06h33 jour de Fête Nationale. Le réacteur numéro deux ou trois de la centrale nucléaire de Fessenheim explose. Le (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30

Brèves

Sur le Web